Nutrition : des oisillons pas comme les autres

Publié le par Anne et Cat

 

Quand on parle de la nourriture d'un oisillon, on dit souvent qu'il faut prendre le régime de l'adulte et le réduire en bouillie pour obtenir une nourriture équilibrée, mais ce n'est vrai que dans 90 % des cas... car certains oiseaux nourrissent leurs petits avec des aliments qui les débectent !

 

Je précise que les informations données ici ne doivent être utilisées sur un oisillon sauvage que si l'oisillon est en réel danger et si on est sûr que les parents ne peuvent pas s'en charger. Sinon, il faut s'abstenir de toute intervention.

 

Chez les faisans, comme chez les perdrix, l'alimentation des adultes est constituée de végétaux et de graines choisis en fonction de la saison. Les insectes ou les larves ne sont consommées que très rarement par les adultes, c'est pourtant cette source de nourriture qui sera donnée aux petits.

 

Face aux faisandeaux et aux perdreaux, on veillera donc à donner ce que donnerait les parents, c'est-à-dire, de l'animal exclusivement les premiers jours de vie que l'on remplacera progressivement par le végétal (graines et plantes).

 

L'animal pourra être donné sous forme de petits insectes morts, étourdis (il existe des produits de ce type pour les reptiles ou vous pouvez les chasser vous-même) ou des petits morceaux de viande. Taillez les morceaux en tout petit bout (des miettes de viande) et prenez de jeunes insectes.

 

Les larves utilisées pour la pêche et les petits vers de farine sont également des sources intéressantes.

 

En absence de d'autres sources ou en complément, vous pouvez donner des miettes de croquettes pour furet, pour chat ou pour chien à l'oisillon.

 

Quoique vous donniez (eau ou aliments), donnez-le si possible dans une écuelle ou un récipient rouge car les oisillons sont attirés par le rouge et c'est une couleur qu'ils voient très bien. De même, si vous voulez attirer un oisillon, mettez du rouge.

 

Une astuce pour faire picorer un oisillon consiste à imiter le bruit du bec sur l'écuelle, ce bruit pousse l'oisillon à essayer de picorer. Pour ceux qui n'ont jamais essayé de donner une friandise à une poule, il suffit d'un coup de bec de maman pour que tous les poussins goûtent !

 

Il existe des granulés d'élevage adaptés pour ces deux espèces. Malheureusement les quantités vendues sont souvent trop importantes pour le sauvetage d'un oiseau, cette solution ne pourra donc s'envisager que dans le cas d'un besoin régulier.

 

A bientôt

Anne