Qui se ressemble s’assemble ?

Publié le par Anne et Cat

 

Un bon cavalier sec, nerveux et tout en muscle. Un compétiteur technique, tenace, pugnace, déterminé, n’ayant pas froid aux yeux.

 

Une bonne jument, sèche, nerveuse et tout en muscle. Une compétitrice technique, tenace, pugnace, déterminée et n’ayant pas froid aux yeux.

 

Qui se ressemble s’assemble. La rencontre entre ces deux-là devait faire des étincelles.

 

Dans le manège, le cavalier demande… la jument n’approuve pas.

Le cavalier insiste… la jument renâcle.

Le cavalier monte le ton… la jument se révolte.

Le cavalier punit… la jument démarre.

 

Un tour, deux tours, trois tours…

 

Au prochain tour, il l’empêchera de tourner. Face au mur, il faudra bien qu’elle s’arrête.

La jument arrive à pleine vitesse face au mur. Elle veut tourner.

 

Le cavalier est sûr de lui. Il ne se laissera pas impressionner. Il ne cèdera pas.

La jument est sûre d’elle. Elle ne se laissera pas impressionner. Elle ne cèdera pas.

 

La jument et le cavalier ont percuté le mur de plein fouet.

 

Qui se ressemble ne s’assemble pas toujours.

 

Cat

 

DSC00733.JPG

Publié dans Anecdote