Une fracture guérie, ça ressemble à quoi ? Photos

Publié le par Anne Cat et François

 

On parle souvent de cal de fracture, de cicatrisation des os... mais en vrai, ça ressemble à quoi ?

 

C'est un trait sur l'os ? Une espèce d'os avec un petit bandeau en supplément autour ?

 

C'est parce que je me suis souvent posé la question de comment pouvait guérir une fracture que je vous propose à travers deux photos de voir le résultat de cette guérison.

 

Ici, deux photos prises depuis l'intérieur de la cage thoracique d'un veau. Les organes ont été ôtés afin de permettre la prise de vue.

 

On a trois fractures visibles... ou plutôt trois anciennes fractures dont deux d'entre elles (dans les cercles verts) sont anciennes et bien fini de cicatriser (elles sont lisses), la dernière (dans le cercle bleu) est plus récente.

 

On voit pour elle que ce n'est pas fini : le résultat n'est pas net, pas lisse et on distingue encore nettement les deux parties de l'os qui se consolident.

 

Elles sont à ce stade soudées et on reprendrait le travail si c'était un cheval par exemple. Mais c'est encore fragile et cela va se consolider pour arriver aux stades des autres fractures visibles.

 

Voici donc les photos d'abord sans les cercles puis avec.

 

Essayez de repérer les fractures, la plus récente et les deux anciennes.

 

Côtes fracturées d'un veau cicatrisées - copyright : techniques d'élevage

Côtes fracturées d'un veau cicatrisées - copyright : techniques d'élevage

 

Avec les cercles pour repérer les fractures.

 

Je précise que ces fractures n'avaient certainement rien de spectaculaire quand elles ont été faites : elles sont le résultat d'un coup de pied, d'une chute du veau, d'un coup de tête de la mère ou d'un coup dans les barrières... rien d'alarmant ou d'anormal mais qui, comme vous pouvez le voir, n'est pas sans conséquence...

 

Côtes fracturées d'un veau cicatrisées - copyright : techniques d'élevage

Côtes fracturées d'un veau cicatrisées - copyright : techniques d'élevage

Pensez-y pour votre animal quand on vous parle « micro-fracture » ou « fracture bégnine »...

 

A bientôt,

Anne

Publié dans Physio-pathologie