Vermifuger son équidé : molécules et stratégies pour les grands et petits strongles

Publié le par Anne Cat et François

 

Une famille de parasites, c'est un choix de molécules mais aussi un choix stratégique du traitement à faire.

 

Équidé seul, femelle suitée, troupeau, équidé convalescent, en box, en pâturage...

 

Les situations ne se ressemblent pas, les stratégies de vermifugation non plus !

 

Dans le précédent article, nous avons vu les caractéristiques des différents parasites et nous avons pu en tirer des idées de cycles, de lieux, d'animaux prédisposés, de vecteurs... Vous savez donc à présent quel parasite vous concerne et quel parasite n'est pas dangereux pour vos équidés.

 

A présent, regardons quelles molécules sont efficaces et quand il est judicieux de traiter en fonction du résultat souhaité. Bref, quand et quelle molécule pour quel parasite et quelle stratégie de traitement. C'est simple, non ?

 

Les mélanges sont signalés par les noms des molécules séparés d'une barre oblique, exemple : Ivermectine/Praziquantel est un mélange d'Ivermectine et de Praziquantel.

 

Molécules possibles selon les stratégies pour les grands strongles

 

Pour les grands strongles, deux stratégies de traitement sont envisageables.

Soit on cherche à limiter les infestations de masse au fil des ans et on traite en fin d'année pour éviter la contamination des pâtures.

Soit on considère que les équidés sont trop faibles pour supporter la migration des larves à travers l'organisme même si elles sont peu nombreuses (cas des jeunes, des convalescents ou des équidés en gestation) et on traite pendant toute la saison à intervalles réguliers pour bloquer le cycle.

 

  1. Éviter la ponte des œufs et la contamination des pâtures (septembre – octobre)

 

Strongylus spp

Mébendazole, Fenbendazole pâte, Pyrantel

 

S. vulgaris, S. edentatus, S. equinus, Triodontophorus spp

Ivermectine, Ivermectine/Praziquantel

 

S. vulgaris, S. edentatus, T. brevicauda, T. serratus, T. tenuicollis

Moxidectine,Moxidectine/Praziquantel

 

  1. Empêcher la migration des larves dans l'organisme de l'équidé (mars – septembre)

 

Strongylus spp

Mébendazole, Fenbendazole pâte

 

S. vulgaris, S. edentatus

Ivermectine, Moxidectine, Ivermectine/Praziquantel

 

Triodontophorus brevicauda, T. serratus

Ivermectine

 

Molécules possibles selon les stratégies pour les petits strongles

 

Les larves restant dans le tube digestif, on n'aura pas besoin de traitement réguliers durant la saison. Par contre, certaines espèces de petits strongles ont la faculté de se placer sous forme résistante (hypobiose) dans l'organisme des équidés et de se réveiller à la moindre baisse de forme ou à la bonne saison de façon annuelle.

 

On aura donc trois stratégies, éviter la contamination des pâtures en évitant la ponte, faire une purge au moment du réveil naturel des larves ou avant un stress ou une baisse de forme prévisible (sevrage, gestation, opération chirurgicale...).

 

Les deux dernières options utilisant les mêmes molécules, elles seront regroupées en une stratégie.

 

  1. Empêcher la ponte (juin – août)

 

Cyathostomum spp

Pyrantel, Fenbendazole, Moxidectine, Ivermectine, Mebendazole,
Moxidectine/Praziquantel, Ivermectine/Praziquantel

 

Cylicocyclus spp

Pyrantel, Fenbendazole, Moxidectine, Ivermectine, Moxidectine/Praziquantel,
Ivermectine/Praziquantel

 

Cylicodontophorus spp, Gyalocephalus spp

Moxidectine, Ivermectine, Moxidectine/Praziquantel, Ivermectine/Praziquantel

 

Craterostomum acuticaudatum, Petrovinema spp, Poteriostomum spp,Parapoteriostomum spp

Ivermectine, Ivermectine/Praziquantel

 

Cylicostephanus spp

Ivermectine, Moxidectine/Praziquantel, Ivermectine/Praziquantel

 

Coronocyclus spp

Ivermectine

 

  1. Cure avant stress prévisible ou levée annuelle normale (période avant le stress ou avril – mai)

 

Cyathostomum spp

Fenbendazole buvable, Moxidectine

 

Cylicocyclus spp, Cylicodontophorus spp, Gyalocephalus spp

Moxidectine

 

La suite dans un prochain article... que dis-je, un article... dans les prochains articles !

A bientôt,

Anne

 

Cheval Isabelle en présentation. Copyright Techniques d'élevage