Le carnet d'élevage: simple, économique et efficace

Publié le par Anne Cat et François

 Avec quoi votre cheval a-t-il été vermifugé l’année dernière ? Et l’année d’avant ? Quand votre chien a-t-il eu les premiers symptômes ? Est-ce que l’apparition des boutons a coïncidé avec la nouvelle alimentation ?

Euh… oui, peut-être… je ne me souviens pas bien…

Avouons-le, 9 fois sur 10, c’est là notre réponse. Car il faut bien reconnaître que de se rappeler des mois après, l’arrivée d’un événement qui sur le moment a semblé anodin, c’est mission impossible… à moins que cela corresponde avec l’anniversaire du petit dernier ou que ce soit précisément le lendemain que vous ayez raté la marche qui vous a laissé boitillant pendant des semaines !

Et lorsque, en plus, vous avez de nombreux animaux, on a vite fait de confondre.

Mais il existe une solution qui vous permettra même des années plus tard de vous souvenir précisément du traitement qui a marché, ou de retracer les molécules vermifuges utilisées ces 3 dernières années.

A l’aire de l’électronique, vous pensez que je vais vous parler d’un jouet super high tech pour geek en état de manque qui nécessitera une formation de 15 jours rien que pour le démarrer et videra votre porte-monnaie.

Et non ! Je vais vous parler d’un petit carnet vieillot avec un stylo au bout de ficelle. Has been s’il en est l’article d’aujourd’hui, vous ne trouvez pas ? 

Un truc à 2 euros, minable mais qui vous rendra un immense service.

Sur ce carnet vous pouvez tout noter : dates de traitements, produits, doses, le jour où vous commencez le nouveau foin, si vous changez de marque de croquettes, l’intervention du dentiste, de l’ostéo, du véto, la mise à l’herbe, le changement de produit répulsif pour les insectes, le changement de parcelle, les chaleurs, les blessures, les compétitions, les efforts… en mentionnant à chaque fois une date.

Si vous notez le poids régulièrement, vous pourrez voir si votre chat grossit réellement depuis sa castration ou son changement d’alimentation et à quelle vitesse. Changez d’aliment, son poids 3 mois plus tard vous dira si vous avez eu raison ou non.

Un carnet comme ça, il faut le considérer comme un journal intime. Il est pour vous, rien que pour vous et même s’il n’est pas fermé avec une petite serrure dorée, il est très personnel.

Donc, il n’y a pas de règle ni de jugement extérieur. Pas de crainte de paraître bête. Vous jugez que votre animal a « un air qui ne me revient pas » ou « qu’il est tout chose »… vous notez. Cela ne servira peut-être à rien mais cela peut vous être utile si plus tard un symptôme net apparaît.

Vous pensez que peut-être votre animal souffre en cas de pluie… vous vous mettez à noter tous les jours le temps qu’il fait et s’il va bien ou pas… au bout de quelques mois, vous aurez votre réponse.

Vous pensez que le sol de telle carrière ne vaut rien à votre cheval, vous notez où vous travaillez et comment il réagit dans les jours suivants.

Donc non seulement c’est personnel mais c’est évolutif. Une fois que vous avez votre réponse, vous pouvez cesser de noter ce point… quitte à en noter d’autres qui paraissent à ce moment-là plus intéressants.

Ce carnet, il faut le stocker dans un endroit où vous l’aurez toujours sous la main. En élevage, on le place en général dans la poche de la cote. Vous pouvez aussi le mettre dans la poche du pantalon ou le planquer sur la poutre haute de l’écurie. Mais pendant tout le temps où vous vous occupez des chevaux, il faut l’avoir sur vous. Sinon on se dit qu’on va noter… et on ne le fait pas.

Pour les animaux qui sont à la maison, on peut l’avoir près du téléphone ou à un endroit bien précis, où on est sûr de le retrouver.

Enfin, pour les personnes qui comme moi, s’emmêlent joyeusement les pinceaux dans les dates et qui ne savent jamais quel jour on est, on peut faire la même formule avec un agenda (1 page par jour).

Comme cela, rien de plus facile que de prévoir les naissances, les retours en chaleur et de répondre à toutes les questions métaphysiques que nos animaux ont le don de nous amener à nous poser…

Un vieux truc d’éleveur, quoi !

A bientôt.

Cat 

Troupeau limousin au pré. Copyright Techniques d'élevage. Nantes

Troupeau limousin au pré. Copyright Techniques d'élevage. Nantes

Publié dans Elevage