Pour calmer un cheval stressé, le tryptophane est-il efficace ?

Publié le par Anne Cat et François

Le tryptophane est inclus comme ingrédient dans un certain nombre de produits proposés pour calmer les chevaux anxieux.

Au premier abord, cela paraît logique puisque tout le monde connaît le rôle du tryptophane (qui est je le rappelle un acide aminé) comme précurseur de la sérotonine. Et la sérotonine est un neurotransmetteur dont l’élévation du niveau a été associée avec la diminution de la nervosité.

Seulement voilà. De faibles doses de tryptophane par voie orale (0,1 mg / kg) n’ont pas eu d’effet calmant sur des chevaux isolés.

Alors pourquoi ne pas mettre des doses plus importantes ?

Si on augmente les doses à plus de 300 mg/kg sur des poneys, on voit apparaître des signes de détresse respiratoire et d’hémolyse.

Et pour une dose intermédiaire à 100 mg / kg veuse, on obtient une moindre endurance musculaire sur des juments. On pense que cela interfère alors avec l’utilisation du glycogène par le muscle. Mais on n’observe pas le même phénomène si le tryptophane est ingéré à ces doses.

Comme ce type de produit est classiquement utilisé pour les chevaux qui stressent notamment lors des transports ou des compétitions et donc pour lesquels l’intégrité de la fonction musculaire est importante, pour ne pas prendre de risques, les suppléments commerciaux sont souvent réalisés avec des apports assez faibles mais pas toujours.

Les doses classiques dans les suppléments commerciaux sont de l’ordre de 13 mg/kg de tryptophane. Cela provoque une augmentation de tryptophane circulant dans le sang. Mais les tests n’ont pas mis en évidence une quelconque influence sur le comportement en cas de peur ou sur la nervosité.

Ces données proviennent de plusieurs auteurs et d’études effectuées entre 1991 et 2008. Elles montrent qu’aujourd’hui, il n’y a aucune preuve sérieuse de l’efficacité du tryptophane comme calmant chez le cheval.

Mais il peut y avoir d’autres composés dans le produit.

Et puis, le cavalier pensant que son cheval est content, il va se décontractant.

Le cheval constatant que son cavalier est moins tremblant, se détend.

Le marchand vend son complément

Et tout le monde est content…

A bientôt.

Cat

 

Cheval en CSO. Copyright Techniques d'élevage. Nantes

Cheval en CSO. Copyright Techniques d'élevage. Nantes