Une récompense qui ne fait pas ou qui fait moins plaisir : un symptôme ?

Publié le par Anne Anta. Alpha et Omega

En matière de récompense, chacun a sa recette. Friandise, caresse, félicitation... Mais il existe des animaux pour qui la récompense ne soulève que peu d'enthousiasme ou qui vont s'en désintéresser au fil du temps. Faut-il s'en inquiéter ?

C'est un tracas pour le propriétaire, une curiosité pour l'entourage, mais cela peut également être un symptôme tant d'un problème physique que d'un problème mental.

Lors d'un problème physique, l'animal peut ressentir une douleur ou une gêne lors de la récompense : une caresse qui passe dans un endroit douloureux ou une friandise qui oblige à solliciter la mâchoire ou des dents qui font souffrir... Cette hypothèse peut également concerner les félicitations verbales si une douleur au niveau de l'oreille ou du crâne vient à apparaître.

Pour tester cette possibilité, le propriétaire peut changer sa façon de récompenser. La réponse enthousiaste de l'animal permet de valider l'hypothèse et donc d'envisager les examens et les traitements qui peuvent être nécessaires.

Le désintérêt ou un intérêt moins prononcé, de façon momentanée ou permanente, à toutes formes de récompense est un symptôme à prendre au sérieux.

Celui-ci est associé dans les cas les plus simples à une fatigue passagère (qui peut être générée par une pathologie ou un stress passager).

Si la situation perdure, d'autres hypothèses sont à prendre en compte.

La recherche de la cause peut être longue et compliquée dans le cas des pathologies chroniques génératrices de fatigue. L'investissement du vétérinaire et du propriétaire sont indispensables pour trouver une solution.

Certaines carences alimentaires peuvent être à l'origine d'une fatigue durable dans le temps, voire d'une dégradation des capacités neuronales, qui aura comme symptôme un désintéressement global (visible notamment au moment de la récompense). Le rétablissement d'une alimentation adaptée permet, dans certains cas, un retour à la normale.

La dernière hypothèse est celle de la dépression, syndrome peu connu des propriétaires d'animaux, qui se traduit notamment par une perte des capacités à ressentir du plaisir face à une situation plaisante. La récompense est donc un moment privilégié pour détecter les débuts de dépression ou les animaux qui ont sombré dans cet état. On peut redonner à ces animaux le goût de vivre en suivant certaines méthodes qui seront détaillées dans un prochain article.

Anne Anta

Découvrez le guide Améliorez, Comprenez, Testez votre relation réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Chat bengal caressé - tous droits réservés à Techniques d'élevage

Chat bengal caressé - tous droits réservés à Techniques d'élevage