Manganèse : un oligoélément à retenir

Publié le par Anne Cat et François

Nous allons voir un autre oligo-élément essentiel et non synthétisé par l'organisme. Le manganèse fait partie des minéraux importants pour le bon développement du fœtus et du poulain mais cela, nous en discuterons plus loin.

 

Commençons par nos 5 parties : l'Absorption, la Distribution, la Métabolisation, l’Élimination et la Toxicité (propriétés ADMET).

 

L'absorption du manganèse est faible (30 %) et elle est modifiée par de nombreux facteurs dont l'âge du cheval, les autres composants de la ration (calcium, phosphore et fer), la quantité et la forme chimique du manganèse. Le calcium et le phosphore sont les deux principaux minéraux antagonistes, cependant, le mécanisme d'action reste un mystère.

 

Le manganèse se répartit dans le foie, le rein, les glandes surrénales pour les tissus mous et les os. Il n'existe aucun tissu de stockage, cependant, il est peu mobile. Le transport est assuré par la transferrine (transporteur principal du fer d'où l'interaction manganèse / fer).

 

Plutôt que d'utiliser le mot « métabolisme », nous allons parler des différents rôles de cet élément :

 

  • Activités enzymatiques : le manganèse s'incorpore dans de nombreuses enzymes et métalloprotéines. Un des exemples majeurs est la superoxyde dismutase dont certaines formes contiennent notre oligoélément. Cette enzyme permet de limiter l'action des radicaux libres (ce sont des oxydants puissants induisant un vieillissement prématuré des cellules) et donc de protéger les cellules principalement du foie et du muscle où cette enzyme est présente.

     

  • Métabolisme : le manganèse joue un rôle dans le métabolisme des graisses et dans la production de tissu conjonctif (surtout au niveau de l'os).

     

  • Hormones : il a été prouvé que le manganèse joue un rôle dans les premières phases de la vie après la fécondation par interaction avec la sécrétion de progestérone.

    Il jouerait un rôle dans la montée de lait et dans la production des hormones sexuelles.

     

  • Os : le manganèse permet la croissance et le maintien de l'os. Il est intégré dans la synthèse de mucopolysaccharides dont la chondroïtine, essentielle pour la matrice osseuse et le cartilage.

 

  • Cerveau : lors de l'association avec l'acide para-aminobenzoïque, le manganèse stimulerait l'hypophyse, favorisant ainsi la sécrétion d'acétylcholine important certaines fonctions du cerveau (mémoire, action et concentration)

 

L'élimination s'effectue par la bile et secondairement par voie urinaire.

 

La toxicité du manganèse est non documentée puisque les animaux y sont peu sensibles et les quantités assimilées sont insuffisantes.

 

La carence chez le cheval est rare mais possible dans des conditions particulières soit environnementales soit chez le poulain nouveau-né. Les signes sont :

 

  • Atteintes osseuses : des troubles osseux peuvent apparaître. Des atteintes articulaires ainsi qu'un phénomène d'ostéoporose sont observables.

 

  • Affections : des affections allergiques touchant les voies respiratoires supérieures sont courantes.

 

  • Atteintes nerveuses : une irritabilité est possible.

 

Revenons sur les problèmes de la gestation.

 

Comme nous l'avons dit, les enzymes pour la synthèse de mucopolysaccharides de l'os requièrent nécessairement du manganèse. Ces molécules forment la matrice de l'os, la structure de base sur laquelle la minéralisation peut commencer.

 

Pour le fœtus, le début de la fabrication de la matrice et donc du besoin accru en manganèse commence vers le milieu de la gestation. La moitié du Mn nécessaire au développement se dépose sur les os durant les 2 derniers mois de gestation. Tout comme le zinc et le cuivre.

 

Outre les os, le placenta nécessite beaucoup de manganèse. Cependant, cette barrière supplémentaire ne semble pas gênante pour les échanges de manganèse entre le fœtus et la jument.

 

Lors d'une carence durant les 5 derniers mois induit des malformations osseuses. Plus précisément :

 

  • Un retard de la croissance : osseuse avec un raccourcissement et une incurvation des membres antérieurs. La trop faible activité des enzymes donne une chondrodystrophie et une limitation de la croissance endochondrale (la matrice osseuse est construite plus lentement à cause d'une production insuffisante en mucopolysaccharides).

     

  • Un défaut de développement du crâne.

     

  • Un défaut de développement des otolithes de l'oreille interne : ils permettent pour le cerveau de savoir la position en trois dimensions du corps, un défaut dans leur développement induit des troubles de l'équilibre.

 

 

Maintenant, vous savez tout, ou presque, sur le manganèse.

 

Bonne journée

 

François Kaeffer  

 

Autres articles

Une cure ou un apport régulier de vitamines et de minéraux ? 
Carences nutritionnelles et prise de sang

Les carences en cuivre chez les équidés

 

 
Présentation d'un jeune cheval. Image soumise à droits d'auteur. Techniques d'élevage. Nantes

Présentation d'un jeune cheval. Image soumise à droits d'auteur. Techniques d'élevage. Nantes

Publié dans Alimentation, Ration, Elevage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :