Biotine et biochimie

Publié le par Alpha et Omega

La biotine est une vitamine très utilisée pour s’assurer que les chevaux aient un beau poil et des sabots dignes de figurer au rang d’œuvre d’art.

Les raisons biochimiques de cette activité sont au nombre de deux :

  • Son cycle de recyclage qui produit de la lysine, l’acide aminé limitant par excellence.
     
  • La régulation de la production de l'acétyl-CoA carboxylase 1 laquelle permet la liaison du bicarbonate à l'acétyl-CoA. C’est une étape clé dans la synthèse d'acides gras.

Cette dernière raison est particulièrement intéressante puisque les acides gras servent à bon nombre d’activités au sein de l’organisme. Cette variété d’activités est due au nombre de structures (triacylglycérols, phospholipides, cires, stérols et les sphingolipides), chacune ayant des caractéristiques propres.

La seule catégorie qui va nous intéresser, ce sont les cires.

Les cires sont des esters d’acides gras (chaîne carbonée de 14 à 30 carbones avec une fonction acide carboxylique au bout) et d’alcools gras (chaîne carbonée de 16 à 36 carbones avec une fonction hydroxyle au bout). Elles sont sécrétées par les glandes cutanées et sont connues pour les fonctions de protection, d’imperméabilisation et de lubrification des cheveux, de la laine et de la fourrure.

La liaison de ces deux chaînes en ester donne une très forte hydrophobie, la protection des fonctions alcool et acide carboxylique qui engendre une inertie chimique et une structure qui donne une solidification à température ambiante.

Au niveau du poil, leur lubrification et leur protection permettent d’assurer un côté brillant et lisse bien agréable à l’œil ainsi qu’une meilleure qualité.

Au niveau du sabot,

  • La lubrification assure la pousse du sabot et le côté brillant.
     
  • La protection contre le froid ainsi que l’imperméabilisation du sabot évite la fragilisation, le craquèlement de la structure liée à des conditions d’humidité et de froid.

Cette action de la biotine additionnée avec la production de la lysine s’avère favorable à l’amélioration des poils et des sabots.

Evidemment, cette production de cires sur l’ensemble des poils et la totalité de la surface des sabots nécessite du temps… Une cure de 15 jours est totalement insuffisante, bien sûr.

Bonne journée.

François Kaeffer

Sabot abîmé. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Sabot abîmé. Techniques d'élevage. Tous droits réservés