L'âne, un animal tout en angle !

Publié le par Anne et Cat

 

« Vive les injections ! ». N'est-ce pas ce que vous dites toujours lorsque vous devez en faire une en intraveineuse ? Je suppose que non. Les animaux ne sont pas très... réceptifs. Les ânes en particulier, à cause d'un mauvais angle lors de la piqûre.

 

Comme pour le cheval, la veine jugulaire est recouverte par le muscle superficiel du cou. Cependant, chez le cheval ce muscle est peu développé contrairement à l'âne où il gêne. Cette différence va influencer l'angle de l'aiguille par rapport à l'encolure.

 

Alors que pour le cheval, l'angle de l'aiguille à l'encolure est de 45°, l'âne, quant à lui, a besoin d'un angle de 70° environ (pas besoin d'avoir un rapporteur !).

 

De plus, l'épaisseur du muscle est telle qu'il faut mettre l'aiguille contre la peau et l'enfoncer lentement contrairement au cheval. En effet, le risque est une rupture de l'aiguille dans le muscle (tendre...) de l'âne avec les conséquences qui en découlent.

 

Il faut donc également faire attention à ne pas stresser l'âne car en contractant le muscle, il va rendre la pénétration de l'aiguille plus difficile et surtout plus douloureuse.

 

Voici encore une raison de ne pas extrapoler les connaissances du cheval à l'âne !

 

François Kaeffer

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

 

 

Ane au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Ane au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés