Un temps d'avance...

Publié le par Anne et Cat

 

Lui et moi, on se voyait pour la première fois, alors entre la longe et la monte, on discutait de sa vision du travail en main.

 

Lui, c'était un cheval arabe, puissant et large... certains diront un cheval arabe de l'ancien temps.

 

Nous devisions donc sur le travail en main, la gestion du contact, ce qu'il en savait, ce qu'il en espérait...

 

Notre argumentation au fur et à mesure que l'on tournait dans ce manège s’affinait. Le cheval commençait à se libérer, si bien que son discours timide devint passionné, il voulait comprendre.

 

Je commençais alors à ralentir, à lui laisser de la longe et à me placer sur son côté, attendant son argument qui ne manquerait pas d'apparaître. On avait beau être des étrangers l'un pour l'autre, nous savions tous deux qu'il n'attendait que cela.

 

Une fois le champ libre, il avait pris deux foulées d'élan.

 

Le cheval s'était cabré avec majesté. Les antérieurs boxaient l'air tandis que ses naseaux frémissaient.

 

L'instant d'après, le cheval et moi nous regardions interloqués la propriétaire, terrorisée qui hurlait à l'autre bout du manège.

 

Elle avait été surprise par la réaction de son cheval.

 

Après avoir expliqué au cheval qu'il n'y avait rien, j'ai passé le relais à Cat.

 

Quand j'ai rejoint la propriétaire, elle se demandait encore tremblante comment son cheval pouvait avoir eu une réaction aussi brutale, aussi vive... une réaction que j'avais prévue 5 foulées auparavant.

 

A bientôt,

Anne Anta

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

 

 

Un temps d'avance...