Caprices

Publié le par Anne Cat et François


Un poney broute paisiblement quand une famille entre dans le pré. Il lève la tête pour découvrir les visiteurs.


En quelques enjambées, ils le rejoignent. Le poney commence alors à reculer mais on lui passe bien vite un licol. Les enfants lui caresse la tête et le poney tente de mordre.


On lui secoue le licol, quel mal-élevé ce poney !


Les enfants saisissent maladroitement des brosses et tapent dans des gestes désordonnés pour « soigner » le poney.


Le poney bouge, on l'attache à un arbre.


Un enfant prend peur, on le rassure et on réprimande à nouveau le poney.


Bientôt, soigner le poney n'amuse plus les enfants, on met donc la selle, on sangle, on bride... le poney se débat, on se fâche.


On met alors un enfant sur le dos du poney qui refuse d'avancer. On tire sur la longe, le poney marche au ralenti.


« Galop ! Galop ! » hurle l'enfant.


Pour lui faire plaisir un adulte prend une branche et l'agite derrière le poney.


Celui-ci démarre alors au galop, la longe se tend, l'adulte résiste. Le poney s'échappe.


L'enfant hurle accroché aux crins du poney, le poney galope encore et encore. Il prend la route, suit le virage, tombe sur une voie d'accélération et prend l'autoroute.


Les voitures klaxonnent, le poney galope de plus en plus vite, l'enfant tombe sur l'encolure et glisse sous elle. Les genoux du poney cèdent, le poney bascule, l'enfant est éjecté. Ils frottent sur le bitume avant de s'arrêter contre la barrière de sécurité.


Les deux corps restent ainsi inanimés jusqu'à l'arrivée des secours. L'enfant s'en sortit sans séquelles, le poney fut déclaré dangereux et euthanasié.


Ils n'ont pas perdu de temps à écouter ce poney, ils n'ont pas perdu de temps avec ses caprices mais qu'ont-ils vraiment gagné ?


A bientôt,

Anne KAEFFER

Oreilles d'un mulet - illustration de l'anecdote - copyright : techniques d'élevage

Oreilles d'un mulet - illustration de l'anecdote - copyright : techniques d'élevage

Publié dans Anecdote