Table d’alimentation pour un étalon de 1000 kg

Publié le par Anne Cat et François

 

Nous avons vu les tables d'alimentation pour le cheval adulte (hongre ou jument non reproductrice) de 1 tonne, la jument gestante et allaitante et le poulain en croissance, voici notre dernière table d’alimentation pour les chevaux lourds, celle pour un étalon de 1000 kg. En effet, celle pour un étalon de 900 kg a été établie par l’INRA et peut donc être consultée dans les livres publiés.

 

Nous vous rappelons qu’il s’agit d’estimations raisonnables ne reposant pas sur des expériences et qu’il convient donc de les prendre avec bon sens et de les adapter à chaque cas particulier. 

 

Table des apports nutritionnels recommandés pour un étalon reproducteur de 1 tonne. Techniques d'élevage, 2014. Image soumise à droits d'auteur.

Table des apports nutritionnels recommandés pour un étalon reproducteur de 1 tonne. Techniques d'élevage, 2014. Image soumise à droits d'auteur.

 

 

UFC = Unité fourragère cheval ; MADC = matières azotées digestibles cheval en g ; Lysine en g ; P = phosphore en g ; Ca = calcium en g ; Mg = magnésium en g ; Na = sodium en g ; Cl = chlore en g ; K = potassium en g ; Cu = cuivre en mg ; Zn = zinc en mg ; Co = cobalt en mg ; Se = sélénium en mg ; Mn = manganèse en mg ; Fe = fer en mg ; I = iode en mg ; Vit A = vitamine A en UI ; Vit D = vitamine D en UI ; Vit E = Vitamine E en UI ; QI = quantités de matières sèches ingérées en kg.

 

Dans le cas de l’étalon, on donne deux chiffres pour UFC, MADC et lysine. Cela correspond pour le premier à un étalon conduit en box et qui effectue une monte en main et pour le second à un étalon conduit en plein air intégral et en monte naturelle. Vous constaterez aisément que les chiffres diffèrent nettement ce qui est le reflet de l’investissement de l’étalon à sa fonction de reproducteur et de gestion du troupeau.

 

Pour les étalons en box, il est compris une heure de travail léger ou de sortie.

 

S’il s’agit d’un jeune étalon de 3 ans en monte en liberté, il faut majorer dans votre calcul le besoin d’entretien de 10 % pour tenir compte de sa fin de croissance. Attention, il s’agit bien du besoin d’entretien (donc la première ligne) et non du besoin total, service compris.

 

Le service est considéré comme léger avec une saillie tous les deux jours en monte en main. Il est modéré pour une saillie par jour en monte en main et intense pour 2 saillies ou plus par jour en monte en main ainsi que pour les étalons en monte en liberté avec un troupeau.

 

François et Catherine Kaeffer