Gérer un organisme en carences nutritionnelles : une affaire délicate (partie 2)

Publié le par Catherine, Francois et Anne

Un animal dénutri, amaigri voire cachexique nécessite un examen approfondi pour faire un premier bilan de son état de dénutrition et de santé.

Les considérations générales ainsi que le cas particulier du foie, du cœur, des muscles et des tendons ont été abordés dans la partie 1.

 

Structure

Carence

Temps de reconstruction

Os / articulations

Protéines

Dans les cas extrêmes de dénutrition, il peut arriver que la trame protéique de l’os soit grandement fragilisée. Il faut compter  entre 6 mois et un an pour récupérer une trame protéique correcte.

 

Attention : sans trame protéique, l’os ne peut pas se minéraliser correctement. Donc la récupération intégrale d’un os comprend la trame protéique et la reminéralisation.

Calcium

Le calcium et le phosphore sont les composants minéraux de l’os. Il faut au moins 6 mois pour reminéraliser un os. On doit parfois compter en années dans les cas les plus graves.

Phosphore

Zinc

Le zinc et le cuivre sont des composants des enzymes et de certaines structures, en particulier dans les articulations. Pour retrouver récupérer et stabiliser, il est nécessaire d’attendre 6 mois minimum avec une complémentation adaptée.

 

Attention : les dégâts sur une articulation ne sont jamais complétement réparés. Il faut savoir que, tôt ou tard, les faiblesses se révèleront handicapantes.

Cuivre

Vitamine D

Un défaut dans la composition minérale de l’os peut être dû à une carence en vitamine D. Voir le Calcium (os et cerveau dans les cas graves).

Cerveau

Calcium

Des troubles neurologiques peuvent survenir dans les cas graves d’hypocalcémie. On peut espérer un retour à la normale en 3 semaines pour les troubles nerveux.

 

Par contre, les hypocalcémies assez importantes pour toucher le cerveau signifient que les os sont gravement touchés d’un point de vue minéral tout du moins.

Sélénium

Le sélénium sert aussi dans les premiers mois de la vie du fœtus. Une carence de la jument gestante peut engendrer des troubles neurologiques irrécupérables chez le poulain une fois né.

Silicium

La carence est rare mais possible. Elle est d’autant plus grave qu’elle est irrécupérable. Par contre, il est possible de stabiliser le problème.

Sabots / poils

Protéines

Dans tous les cas, il faut compter entre 6 mois et 1an pour voir la différence sur le sabot. Alors que pour les poils, la différence est visible en 15 jours.

Cuivre

Zinc

Sélénium

 

Les paramètres sanguins sont plus délicats à stabiliser. Plusieurs années peuvent être nécessaires pour que l’on retrouve des valeurs sanguines normales.

Le cheval aura pris « l’habitude » de certaines valeurs puisque c’est avec elles qu’il a trouvé un équilibre… précaire, certes mais existant.

Lorsque l’on remet ce type de chevaux à une alimentation normale, il ne faut pas s’attendre à voir remonter les valeurs sanguines en deux jours. Au mieux, il faut 6 mois pour un adulte, le temps de refaire des réserves, produire les muscles, re-densifier les os autant que faire se peut, augmenter les synthèses… En clair, relancer la machine.

Pour un poulain, il nous est arrivé à plusieurs reprises de devoir alimenter sérieusement pendant plus de deux ans avant que les valeurs ne redeviennent normales puisqu’il fallait compter la croissance normale plus la croissance compensatrice. Il est évident que les besoins doivent être extrapolés au vu de la croissance effective.

Fort heureusement, les chevaux reprennent de l’état au bout de 2 mois d’alimentation sérieuse mais si vous refaites une analyse de sang, à part les paramètres enzymatiques, vous ne verrez pas grand-chose ce qui peut être frustrant mais l’élevage est une question de patience.

François Kaeffer

Poney Shetland. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Poney Shetland. Techniques d'élevage. Tous droits réservés