Soins vétérinaires et miel : comment le choisir et l'utiliser ?

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

Le miel est très utilisé pour le traitement des plaies infectées ou non, de certains problèmes cutanés, des ulcères et pour certaines atteintes bucco-dentaires.

 

Ses propriétés sont nombreuses : antifongique, antibactérien, cicatrisant, apaisant anti-inflammatoire... Le miel est plus efficace que le sucre pour les plaies infectées.

 

Mais si le miel est efficace, il ne l'est que dans certaines conditions.

 

L'efficacité du miel est très dépendante de sa concentration en éléments actifs. Plus il est dilué, plus il perd ses propriétés.

 

Le choix du miel devra donc retenir toute l'attention du soigneur qui devra en prendre un qui n'aura pas été modifié par l'ajout d'eau, de sucre, d'anti-oxydant ou par un traitement thermique.

 

Il faudra aussi que ce miel ait été produit récemment, par des abeilles en bonne santé et si possible dans une zone où il existe peu de traitements chimiques ou de facteurs polluants. Les miels comportant des grains de pollen devront également être évités. Les manipulations du miel par l'apiculteur devront être réduites au minimum.

 

L'humidité du miel devra si possible approcher les 17 à 18 %.

 

La conservation d'un miel destiné aux soins devra se faire à température ambiante (entre 12 et 25 °C) et à l'abri de la lumière.

 

Pour les plaies très infectées ou qui suintent beaucoup, il pourra être plus prudent de choisir un pansement au miel stérilisé. La technique de stérilisation utilise des rayons gamma qui permettent de maintenir l'efficacité du miel.

 

En effet, les liquides émit par la plaie vont, peu à peu, diluer le miel et lui faire perdre ses propriétés. Les pansements vendus dans le commerce tiennent compte de ce phénomène en ajoutant avec le miel un pansement absorbant qui va capter les liquides et éviter la dilution de celui-ci.

 

Le miel pour être efficace doit être laissé au moins 24 heures en contact avec une plaie (temps nécessaire pour que celui-ci développe ses propriétés antibactériennes).

 

L'usage du miel n'est pas compatible avec l'usage de produits désinfectants ou d'antibiotiques. La plaie devra donc être lavée au sérum physiologique et, si besoin, au savon puis rincée et légèrement séchée avant l'application du miel.

 

Les fleurs choisies par les abeilles vont aussi influencer la qualité finale du miel. Les abeilles vont, en fabriquant leur miel, prélever un peu de chaque plante et donner des propriétés supplémentaires au miel.

 

Ainsi, le miel de thym semblerait plus efficace en cas d'infection bactérienne.

 

Le miel de lavande et le miel de châtaignier pourraient avoir des vertus apaisantes et anti-inflammatoires supérieures aux autres miels.

 

Le miel de manuka (Leptospermum scoparium ou arbre à thé ou tea tree) serait plus efficace sur les cas d'infection fongique.

 

Si votre animal est allergique à certaines plantes, celles-ci ne devront pas avoir contribué à l'élaboration du miel ou être présentes en faible proportion pour éviter toute réaction allergique.

 

Le traitement au miel est un traitement long. Il faut compter en moyenne 7 à 15 jours de traitement pour guérir une plaie. Le traitement devra être arrêté uniquement lorsque l'action du miel ne pourrait plus être bénéfique.

 

 

http://www.techniquesdelevage.fr/

http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage

Plaie au genou - Tous droits réservés - Techniques d'élevage 2014

Plaie au genou - Tous droits réservés - Techniques d'élevage 2014