Arthrite septique et avenir des équidés atteints

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

 

L'arthrite septique ou infectieuse peut toucher une ou plusieurs articulations et faire suite à un traumatisme perforant ou une injection intra-articulaire chez les équidés de tous âges.

 

Chez les poulains et les ânons, âgés de quelques semaines à quelques mois, l'arthrite septique fait souvent suite à une infection non maîtrisée engendrant le passage de pathogènes dans le sang.

 

Le cas classique est une infection ombilicale mal soignée. La septicémie est parfois associée.

 

Il n'est pas rare que plusieurs articulations soient touchées chez le poulain ou l'ânon. Le pronostic n'en sera que plus réservé car certaines articulations sont difficilement accessibles aux soins.

 

Chez les équidés adultes, une arthrite septique d'origine traumatique ou iatrogène nécessitera des soins précoces et importants si on souhaite préserver l'articulation. Néanmoins, avec un suivi approprié, l'équidé pourra vivre ensuite normalement voire avoir une carrière sportive.

 

Pour les équidés nouveaux-nés, le pronostic dépend de la cause. Les traumatismes et les infections d'origine iatrogène se guérissent bien.

 

Par contre, l'arthrite septique, qui fait suite à une septicémie ou aux complications d'une infection, pourra avoir de graves conséquences sur l'avenir du poulain ou de l'ânon.

 

La précocité et l'efficacité des soins prodigués sont deux aspects essentiels pour assurer la survie du jeune. Même en faisant preuve de rapidité et d'efficacité, le taux de mortalité est non négligeable et atteint pour les polyarthrites infectieuses associées à des septicémies près d'un poulain sur deux.

 

Les soins intensifs permettent de sauver les poulains et les ânons et leur donne une vie quasi-normale la plupart du temps. Une augmentation du risque d'arthrose juvénile est souvent constaté.

 

Certains poulains pourront même avoir une carrière sportive sans souffrir de leurs antécédents. Ils ne constituent néanmoins pas une majorité et on ne pourra que conseiller une surveillance accrue des articulations de ces jeunes.

 

La prévention est donc essentielle et comprend une gestion rigoureuse des nouveaux-nés (mesures d'hygiène et soins appropriés) et une surveillance accrue dès qu'une articulation est touchée lors d'un traumatisme ou d'un soin.

 

Les symptômes dans le cas du traumatisme ou de l'origine iatrogène sont une boiterie sévère, une articulation enflée parfois chaude et douloureuse. Pour l'arthrite septique néonatale, les symptômes peuvent être plus discrets car plus généralisés et comprennent une restriction des mouvements et une fatigue plus importante dans les stades précoces.

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

 

Âne boiteux. Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Âne boiteux. Tous droits réservés. Techniques d'élevage