La terre de diatomée : usages et effets secondaires

Publié le par Catherine, Francois et Anne

 

 

 

 

De plus en plus utilisée, la terre de diatomée a montré de l'efficacité dans certains domaines, y compris dans le monde animalier.

 

Elle est utilisée en vermifuge interne et externe. Elle est souvent conseillée en alternance ou en remplacement des traitements dits chimiques.

 

Elle semble particulièrement efficace vis-à-vis des puces, des poux et des autres parasites externes. Son usage chez les volailles, les bovins et les moutons donne des résultats prometteurs en ce domaine. Son ajout dans les litières des rongeurs a aussi fait baisser le nombre de parasites les occupant.

 

La rumeur invoque des propriétés abrasives. Cependant, les études laissent à penser qu'une propriété desséchante serait plutôt à l'origine de cette efficacité.

 

En effet, si la terre de diatomée fait ses preuves en externe, elle ne donne pas satisfaction en usage interne.

 

Les différentes études menées d'ajout de terre de diatomée à la ration quotidienne (pendant minimum 30 jours) n'ont pas montré d'impact sur les parasites internes chez les volailles, les bovins ou les moutons.

 

Contrairement à l'usage externe, l'usage interne reste donc limité. D'autant que les effets secondaires de la terre de diatomée peuvent alors causer préjudice à l'animal.

 

La terre de diatomée est irritante pour les voies respiratoires. Elle pourrait aggraver ou provoquer des problèmes respiratoires si on en fait usage quotidiennement.

 

Par précaution, on évitera donc de traiter à la terre de diatomée un animal fragile sur le plan respiratoire.

 

Anne Anta

 

Pâture - tous droits réservés. Techniques d'élevage

Pâture - tous droits réservés. Techniques d'élevage

Publié dans Naturopathie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :