Cendres, vous avez dit cendres ?

Publié le par Alpha et Oméga

 

Sur certains aliments, vous pouvez trouver la mention « cendres ».

 

J’ai vu ça et là sur certains forums, des internautes s’offusquer qu’on puisse ajouter des cendres dans un aliment voire faire le parallèle avec les farines animales.

 

En fait, les « cendres » ou « cendres brutes » sont exactement la même chose que les « matières minérales » ou plus simplement les « minéraux ».

 

La méthode de dosage est la suivante :

 

Vous prenez un échantillon de l’aliment sec, vous le pesez. Puis vous le mettez dans un four à 550°. L’aliment est incinéré et il ne reste plus qu’une poudre blanche analogue à celle que vous trouvez au fond de votre cheminée : les cendres.

 

Ces cendres correspondent aux minéraux qui par définition sont les éléments qui ne brûlent pas. Et donc vous y retrouvez le calcium, le phosphore, le magnésium mais aussi les oligo-éléments comme le cuivre le zinc…

 

La teneur en cendres brutes ou en matières minérales est une caractéristique fondamentale d’un aliment. Elle est généralement de l’ordre de 5 à 8 % qui correspondent aux teneurs naturelles des constituants. Si elle passe 40 %, vous arrivez à des produits de type Aliment minéral pour prendre la dénomination moderne (Complément minéral  ou s’il y a aussi des vitamines ajoutées Complément minéral vitaminé avant soit le fameux CMV). Et là forcement, ce sont des additifs qui permettent d’atteindre ces chiffres.

 

Catherine Kaeffer

Aliment pour chevaux. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Aliment pour chevaux. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Publié dans Alimentation