Raisonner l’alimentation de mon jeune poulain

Publié le par Catherine Kaeffer. Alpha et Omega

Mis à part les éleveurs de profession, nous avons l’habitude d’alimenter des chevaux adultes, car finalement dans la vie d’un cheval, la phase poulain est relativement courte.

De ce fait, beaucoup de propriétaires, lorsqu’ils achètent un poulain, gardent leurs réflexes et leur conception de l’alimentation qu’ils ont depuis des années pour les chevaux adultes qu’ils côtoient.

Mais un poulain est un animal très différent de ce qu’il sera adulte et particulièrement en matière d’alimentation.

Ce qui choque souvent le plus est la quantité importante d’aliment qu’il faut à un poulain surtout quand on compare le petit bout à un adulte. L’idée instinctive est que comme il est petit et qu’il ne travaille pas, il a besoin de beaucoup moins.

Pas exactement…

Comparons les besoins de votre poulain qui a aujourd’hui entre 6 et 12 mois avec ceux qu’il aura dans quelques années lorsque, adulte, il travaillera. Dans cet exemple, j’ai choisi un cheval de club pour cavaliers de niveau galop 1 à 4 et qui travaille en moyenne 2 heures par jour et 6 jours par semaine. Donc déjà un travail relativement soutenu.

Voici ce que cela donne.

Besoins nutritionnels d'un poulain et d'un cheval de club. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Besoins nutritionnels d'un poulain et d'un cheval de club. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Commençons par l’énergie exprimée en UFC et en multiple des besoins d’entretien. Vous constatez aisément que votre poulain de 6-12 mois en bleu, tout petit qu’il est, a des besoins finalement très proches de ceux du cheval de club (en vert) qui bosse 2 heures par jour.

Lorsque l’on regarde les protéines (MADC), le poulain en bleu a des besoins qui explosent à la fois ceux du cheval de club (en vert) et ceux d’un cheval de loisir qui ne sortirait que le week-end (ligne rouge). C’est une des raisons pour lesquels un aliment type club ne doit pas être utilisé avec un poulain : il y aurait forcément une carence en protéines.

Vous noterez aussi que les besoins en minéraux de votre poulain sont supérieurs à ceux du cheval de club. Évidemment, le cheval de club n’a plus un squelette à construire. Votre poulain si. Donc il lui faut du calcium et du phosphore pour le construire.

Dernière remarque intéressante : nous avons noté que les besoins en énergie (UFC) sont grosso modo les mêmes pour le poulain de 6-12 mois et pour l’adulte qu’il deviendra. Seulement, si vous regardez la quantité d’aliment qu’il peut manger (MS kg), elle est nettement plus faible. Normal, vous retrouvez là la différence de taille entre le poulain et l’adulte et partant entre un ventre de poulain et un ventre d’adulte.

Donc un même apport énergétique sous un volume plus faible égal une nourriture plus « riche », plus « nourrissante ». C’est une des raisons pour laquelle vous pouvez alimenter un adulte avec du foin, de l’herbe, des fibres qui sont des aliments qui apportent peu d’énergie par kg. Le faire avec un poulain, c’est le condamner à ne pas manger à sa faim, même s’il mange à avoir un ventre de bibendum.

On ne nourrit pas un bébé avec de la salade verte.

Catherine Kaeffer

N'hésitez pas à profiter de notre service d' établissement de bilans nutritionnels personnalisés pour votre cheval ou votre écurie en cliquant sur l’onglet « Demander un bilan nutritionnel » en haut de cette page ou en vous connectant sur notre site

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :