Quelle est la durée de gestation de la jument ?

Publié le par Catherine Kaeffer.Alpha et Oméga

Régulièrement, on voit sur le net des personnes qui s’inquiètent parce que leur jument, pourtant pleine, ronde comme un ballon a allègrement dépassé les 11 mois de gestation et ne se décide pas à pouliner.

Que faut-il en penser ?

Dans certains cas, la date de la saillie fécondante n’est pas connue de façon certaine. Il est en effet tout à fait possible lorsqu’une jument est en liberté avec un étalon, qu’un retour en chaleur passe inaperçu et qu’en fait, la jument n’ait pas été fécondée au cycle où on le pensait mais seulement au cycle suivant.

Mais dans d’autres, on est parfaitement sûr de la date de la saillie fécondante.

On peut donc faire le calcul de la date théorique de mise bas en prenant 11 mois de gestation : saillie du 15 mai donne mise bas au 15 avril de l’année suivante.

En fait, la moyenne des durées de gestation est de 335 jours. Mais selon les juments, les années et le sens du vent, la durée normale peut varier entre 320 et 360 jours. On a donc un flou artistique de 40 jours ce qui est exceptionnel par rapport à d’autres espèces animales.

En outre, il faut savoir que la période de gestation influe sur la durée de celle-ci.

Une jument à terme en juillet poulinera en moyenne 20 jours plus tôt qu’une jument à terme en avril… comme si elle voulait se dépêcher pour que son poulain puisse grandir avant la mauvaise saison !

Bon, ce n’est pas très scientifique comme remarque mais avouez que cela fait diantrement penser à ça !

Bref, la durée de la gestation permet de prédire le moment du poulinage avec la fiabilité des prévisions météo à 5 jours… l’indice de confiance frôle dangereusement le zéro pointé.

Pour savoir quand aura lieu la mise-bas, il faut donc se fonder sur l’observation de la jument :

- L’allongement de la vulve et relâchement des ligaments est plus ou moins visible 10 jours avant le poulinage.

- Le développement de la mamelle entre 1 et 4 semaines avant la mise-bas est un assez bon critère. Notez que vous avez une fenêtre de l’ordre de plusieurs semaines quand même.

- Vous pouvez suivre l’évolution du lait en en prélevant quelques millilitres par jour à heure fixe et en observant son aspect et en mesurant le taux de calcium avec une bandelette-Test.

Lait transparent et très liquide. On peut attendre

Lait gris un peu collant. C’est pour bientôt.

Lait blanc et visqueux. Poulinage dans les heures qui suivent.

De toutes façons, moi, je sais déjà quand aura lieu le poulinage : c’est exactement pendant les 10 minutes où vous aurez quitté l’écurie pour aller vous refaire un café bien chaud !

A bientôt.

Catherine Kaeffer

 

Quelle est la durée de gestation de la jument ?

Publié dans Elevage, Spéciale équidé