Du Bouleau pour nos chevaux : bonne ou mauvaise idée ?

Publié le par François Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Nous aimons reproduire certaines cures que nous faisons chez nos équidés mais cela est-il une bonne idée ? Nous ne sommes pas des chevaux, ce qui est bon pour nous ne l’est pas forcément pour eux.

Alors sans prendre parti, voyons les indications les plus classiques :

  • Détoxifiant
  • Reminéralisant

La composition de la sève va nous montrer.

  • Entre 95 et 99% d’eau, ce qui suggère que le côté détoxifiant interne est une hydratation efficace grâce à l’apport minéral que nous verrons.
     
  • Les sucres glucose et fructose sont les plus abondants, chacun à moins de 5 g/L. Cette donnée est intéressante puisque cette cure est à éviter dans le cadre d’une problématique due aux fructanes (dont la PSSM).
     
  • L’acide bétulinique et la monotropitoside ne sont pas présentes dans la sève de bouleau mais dans l’écorce contrairement à ce qui est dit dans la plupart des sites. Cependant, par acquis de conscience, il est préférable de conserver la contre-indication de l’utilisation de la sève de bouleau dans les cas d’allergie aux salicylés.
     
  • Les taux de minéraux sont délicats à trouver. Nous trouvons le calcium dans les alentours de 40% de la matière sèche, le potassium à environ 45%, pour le reste, les variations entre les chiffres appellent à la prudence et dépendent l’environnement dans lequel la sève est produite.

Nous pouvons noter que la partie reminéralisante est surfaite puisque les quelques analyses disponibles montrent que pour le calcium et le potassium (avec les chiffres les plus hauts) nous ne dépassons guère le 100 mg/L… Pour le calcium, cela reste négligeable et pour le potassium, cela peut devenir problématique pour les chevaux sujets à l’hyperkaliémie périodique récidivante ou aux coups de sang.

A mon sens, l’intérêt de la sève de bouleau réside dans son utilisation externe sur les troubles de la peau, plus que dans le drainage (même si, du point de vue rénal, la sève reste intéressante) ou la reminéralisation.

Au vu des problématiques potentielles engendrées par l’utilisation de la sève, il vaut mieux être sûr avant tout emploi sauf en externe.

François Kaeffer

Découvrez notre service d'accompagnement de votre équidé dans le cadre d'un parcours de soin réalisé par l'équipe de TE.
Pour en savoir plus connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Chevaux d'attelage. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Chevaux d'attelage. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.