Combien de jours doit-on ramasser les crottins après un traitement à l'ivermectine et au praziquantel ?

Publié le par Anne ANTA. Editions Alpha et Omega

L'ivermectine est une molécule anti-parasitaire bien connue et souvent recommandée. Pourtant, elle est aussi à l'origine de résistances de la part des parasites et de dégâts dans la faune locale, notamment les coprophages.

On pourrait croire ces éléments contradictoires, mais ils sont seulement les deux faces opposées d'une même pièce.

Ce qui rend l'ivermectine efficace, c'est sa toxicité vis-à-vis des parasites et sa persistance dans le corps de l'animal. Mais ces caractéristiques font de cette molécule, un toxique qui persiste aussi dans l'environnement. Si bien qu'un de nos lecteurs (que nous remercions) nous a posé la question du temps nécessaire pour que le crottin ne représente plus de danger et voici ce que nous lui avons répondu.

"La notice de l'equimax gel oral indique pour l'ivermectine une présence sanguine jusqu'à 14 jours après ingestion.

Pour la forme "tabs" il est indiqué que 90 % de la dose est éliminée dans les 4 premiers jours.

Ces données sont des moyennes, des statistiques, et peuvent vous donner un temps d'attente minimum. Les deux notices considèrent que la consommation de viande après 35 jours est possible, après ce délai le produit devient non détectable. C'est pour quoi il peut être considéré comme un maximum raisonnable.

Mais entre 14 jours et 35 jours pour la forme gel ou entre 4 et 35 pour la forme "tabs", il y a une incertitude qui s'explique par les nombreux contextes qui entourent l'ingestion d'un vermifuge.

Un vermifuge "s'inactive" en ayant une action sur les parasites internes. Si vous avez beaucoup de parasites, il ne va pas y avoir beaucoup de produit capable d'atteindre la faune locale, si vous avez très peu de parasites, la quantité disponible sera plus grande.

Outre ces considérations, vous avez une influence du dosage consommé. Plus la dose est élevée, plus vous aurez d'excrétion.

Pour un même dosage et une même quantité de parasites, certains chevaux vont être plus excréteurs que d'autres de molécule car l'ivermectine est une molécule qui se fixe sur les graisses. Ainsi un cheval gras va garder plus longtemps la molécule (et donc l'excréter plus longtemps) qu'un cheval maigre.

Et bien sûr ces considérations partent du principe qu'on a un cheval en bonne santé... mais ce n'est évidemment pas toujours le cas.

Les préconisations à l'heure actuelle sont d'éliminer les crottins à minima pendant la période d'excrétion maximale dans les crottins soit jusqu'à 4 jours après l'ingestion du produit (certains auteurs se limitent à 48H mais d'après les données pharmacologiques cette stratégie est insuffisante). Si vous utilisez le gel oral, vous avez intérêt à augmenter légèrement ce délai et si possible à pratiquer les 14 jours d'élimination.

J'attire votre attention sur la façon dont vous pouvez pratiquer le retrait des crottins et le sol sur lequel ils reposent. En effet, quand le crottin est au milieu de l'herbe et que le sol est humide, il est illusoire d'espérer récupérer les molécules contenues dans celui-ci si vous passez une heure après son dépôt. L'idéal est d'éviter de vermifuger avant une période pluvieuse laquelle empêchera le retrait d'être efficace."

A ces préconisations, nous ajouterons (car ce n'était pas de saison au moment de la réponse) que pour préserver la faune locale le vermifuge au printemps est à réserver strictement aux cas nécessitant une intervention urgente.

Dans un prochain article, nous aborderons la question du "traitement" des crottins retirés,

Anne ANTA 

Pour progresser chaque jour et faire des découvertes passionnantes, consultez les ouvrages de Techniques d'élevage sur editionsalphaetomega.fr

Cheval et crottins, tous droits réservés à Techniques d'élevage

Cheval et crottins, tous droits réservés à Techniques d'élevage