L'animal, les yeux dans les yeux

Publié le par Anne ANTA. Editions Alpha et Omega

Les yeux d'un animal sont fascinants, ils regorgent d'informations et sont comme une porte ouverte à la fois sur certaines données du corps mais aussi sur des parcelles de l'esprit.

Aucun propriétaire ne devrait ignorer les yeux de son animal et chacun devrait les observer... parfois discrètement, comme on va le voir un peu plus loin dans cet article.

La réflexion de cet article se base sur des observations faites sur des chats, chevaux, ânes, poules... mais il ne se veut en aucun cas exhaustif et je ne peux que vous recommander de faire vos propres observations pour en affiner le sens.

Au-delà des pathologies strictement ophtalmiques, les muqueuses de l'oeil ou la brillance de celui-ci peuvent alerter le propriétaire sur une pathologie plus générale. La muqueuse du contour de l'oeil qui prend une couleur jaune est un cas connu, tout comme le fait d'avoir une muqueuse qui blanchit ou qui rougit. Un oeil sec ou terne est également à prendre au sérieux, sans parler de la présence de larmoiement ou de filaments voire de monticules crémeux blancs (pus). Si pour chaque cas un examen vétérinaire est le premier réflexe à avoir, sa détection repose sur le sens de l'observation du propriétaire.

Si on considère les paupières, les yeux se transforment en un instrument de mesure efficace de la fatigue, de la détente ou au contraire de l'anxiété voire de la colère.

La plupart des animaux vont augmenter leur champ de vision en ouvrant grand les paupières quand ils sont en alerte, stressés ou excités. Au contraire, la détente ou la fatigue va engendrer une diminution du champ visuel.

Cette observation peut donc permettre en peu de temps d'avoir une idée de l'état émotionnel d'un animal et pour l'humain de transmettre également un message émotionnel clair en changeant volontairement son regard.

Néanmoins, il faudra dans ce domaine se méfier des traductions inter-espèces. Se parler les yeux dans les yeux est souvent considéré comme une preuve d'attention voire de confiance entre humains. Mais soutenir le regard de l'autre peut également le mettre mal à l'aise sans que ce regard ne soit pour autant agressif.

Avec les animaux on observe un phénomène semblable. Ce regard que l'on veut transmettre peut, par son intensité ou l'intention que l'on transmet, devenir gênant voire inquiétant.

Deux chats qui se regardent les yeux dans les yeux se défient généralement.

Deux poules qui se regardent les yeux dans les yeux sont aussi parfois en conflit.

Alors quand l'humain va les regarder directement, ces mêmes animaux peuvent ne pas être à l'aise ou mal interpréter le message.

Et pourtant, quand la relation est ancrée, que le doute n'est plus permis, certains animaux qui ne se regardent pas entre eux, peuvent avoir avec "leur humain", un échange de regard intense dans lequel d'autres émotions vont passer.

Il ne vous reste plus qu'à jeter un petit coup d'oeil vers vos animaux pour vous emparer de cet outil de communication et d'évaluation de leur état de santé.

Anne ANTA

Retrouvez "Le langage commun en l'Homme et le Cheval : une utopie ?", un livre de l'équipe de Techniques d'élevage.

Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ Aout 2021

Oeil fermé cheval - tous droits réservés à Techniques d'élevage (R)

Oeil fermé cheval - tous droits réservés à Techniques d'élevage (R)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :