Quel est l'impact d'une antibiothérapie sur la flore digestive de mon cheval.1. Analyse du problème

Publié le par François Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Quel va être l’impact d’une antibiothérapie sur la flore digestive de mon cheval ?... Une question simple pour la personne qui la pose mais pour le technique… Une bombe H ne ferait pas de plus grand dégât à son cerveau que cette simple, innocente, virginale question.

Cependant, et si nous pouvons nous permettre de pasticher Louis de Funès, il faut répondre ! Alors vous vous redressez ! Vous souriez ! Et vous y allez !

Bon... Alors, allons-y…

Nous sommes face à 2 éléments distincts auxquelles nous devons raccrocher des éléments pour répondre à cette (toujours) simple question :

Les bactéries présentes

En effet, le système digestif du cheval est un fermenteur avec plusieurs chambres avec des milieux différents, des échanges différents (capacités d’absorption, éléments absorbés…) et une flore différente à chaque fois.

Sans compter que chaque individu possède SA flore à LUI personnellement, c’est-à-dire une sélection de certaines bactéries du fait de l’alimentation, de son environnement, des bactéries qui se sont logées lors de sa jeunesse, et potentiellement aussi de son parasitisme (niveau, type de parasites, métabolismes de ces derniers).

Bref, nous ne pourrons que faire des généralités, chaque individu étant différent.

Ensuite, pour cette liste générale, il faut relever les principales caractéristiques de chacun des genres de ces bactéries et leurs localisations dans le tube digestif.

L’antibiotique utilisé

2 éléments vont nous être indispensables : le spectre d’action (les bactéries impactées par l’antibiotique) et les caractéristiques d’absorption.

Autant le premier élément se comprend bien mais pour ce qui est des caractéristiques d’absorption, cela peut sembler plus brumeux. Nous allons nous intéresser au niveau d’absorption et au lieu d’absorption puisque cela aura un lien direct avec notre question.

En effet, un antibiotique peu absorbé impactera fortement toutes les parties du tube digestif alors qu’un antibiotique très absorbé dans l’intestin grêle, ne touchera quasiment pas les gros intestin, lieu principal de la lyse bactérienne de la cellulose. Nous ne toucherons pas les mêmes bactéries, pas le même nombre et pas avec la même force.

Je vous l’accorde, cela fait beaucoup de biais rien que sur le premier point mais c’est pour nous donner une idée. La biologie étant l’art d’avoir des idées justes à partir de données fausses, d’après les dires de certains...

François Kaeffer

Découvrez le poster sur La flore digestive intestinale du cheval réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ Aout 2021

Ventre de cheval. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Ventre de cheval. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :