Faire grossir un vieux cheval trop maigre, c’est possible !

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Pour nombre de personnes, il est normal qu’un vieux cheval perde du poids simplement du fait de son âge. Lorsqu’il est maigre, il ne serait pas possible de le faire reprendre de l’état. Or, l’expérience démontre le contraire. S’il n’y a pas de pathologie sous-jacente et que l’organisme est fondamentalement sain, rien ne s’oppose à une reprise d’état lorsque l’alimentation est adaptée aux contraintes notamment dentaires. Techniques d’élevage fait le point.

Souvent on évoque pour justifier le manque d’état chez un vieux cheval un ralentissement de l’organisme. Certes, un organisme vieillissant va tourner moins vite qu’un organisme jeune. Certes, il aura plus de facilité à détruire des tissus qu’à en construire. Il va perdre de l’état plus vite qu’il ne va en prendre. C’est une réalité.

Mais le fait que les synthèses soient moins rapides, moins efficaces, ne signifient pas qu’elles n’ont pas lieu et qu’elles ne sont pas suffisantes pour un maintien de l’état à un âge où souvent le travail est au mieux symbolique donc les besoins finalement assez faibles.

En fait, il y a deux grandes causes pour les pertes d’état des vieux chevaux : une pathologie ou un souci masticatoire.

Si pathologie il y a, elle doit être prise en charge par le vétérinaire avant toute chose quitte à accompagner cette prise en charge par une alimentation adaptée.

Mais le cas le plus fréquent est le cheval sans pathologie, avec juste des difficultés pour manger le fourrage qu’elles soient strictement dentaires ou plus largement masticatoires. Arrivé à un âge avancé, le dentiste peut faire en sorte que le cheval ne souffre pas, mais il lui est impossible de remplacer les dents manquantes. Le cheval va d’abord manger moins de foin, être plus « difficile » puis la consommation de foin deviendra très faible mais souvent l’herbe passe encore. Puis même l’herbe ne pourra plus être correctement consommée. Or, le fourrage est la base de l’alimentation. Retirez la base ou limitez-là de façon importante et c’est tout l’édifice qui s’écroule.

Pour le propriétaire, c’est souvent le désespoir lorsqu’il voit son cheval dans cet état parce qu’il interprète cette situation comme « le début de la fin », l’organisme qui « lâche la rampe ». Sauf que ce n’est pas du tout cela. C’est juste une difficulté d’ingestion de la nourriture. Le cheval crève de faim devant un énorme tas de foin, il fait des bouchons, des boulettes, ou se résigne à regarder ce tas d’un air abattu, véritable supplice de Tantale.

Mais il est actuellement tout à fait possible de court-circuiter la partie « mastication » et le reste marchant de façon tout à fait honorable, le cheval va arrêter sa descente aux enfers puis reprendre progressivement de l’état.

Voici la preuve en photo avec Surf (et l’aimable autorisation de son propriétaire).

A l'âge adulte, un cheval avec une morphologie plutôt ronde

Surf à l'âge adulte.

Surf à l'âge adulte.

A 29 ans, (septembre 2017), un cheval maigre avec perte importante des masses musculaires de la croupe et du dos.

Surf à 29 ans (septembre 2017)

Surf à 29 ans (septembre 2017)

A 30 ans, Surf a bien repris. Il est toujours un  peu fit mais ses masses musculaires sont de nouveau bien présentes. 

Surf à 30 ans (août 2018)

Surf à 30 ans (août 2018)

A 31 ans, il est présenté comme étalon Senior et il gagne un prix. Il faut dire qu'il ne fait pas son âge. 

Surf à 30 ans

Surf à 30 ans

Surf a maintenant 34 ans. Sa morphologie est normale et il est toujours à se rouler dans la boue comme un poulain…

Surf à 34 ans.

Surf à 34 ans.

En parodiant Brassens, je dirais :

Le temps ne fait rien à l’affaire, quand l’organisme marche, il marche.
Qu’on ait 20 ans, qu’on soit grand-père, quand l’organisme marche, il marche.

Donc si votre vieux cheval perd de l’état. Pas de désespoir mais pas de résignation non plus. Ce n’est clairement pas normal mais cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’y a pas de solution.

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

Catherine Kaeffer

Découvrez Je comprends l'étiquette de l'aliment de mon cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ février 2022