Un toxique particulier : le plomb

Publié le par Catherine, François et Anne

 

Même s’il est de plus en plus rare d’avoir dans l’environnement une source de contamination en plomb, il en reste suffisamment pour qu’on puisse s’en préoccuper. Surtout que le cheval est un animal particulièrement sensible à cette intoxication.

 

L’absorption peut s’effectuer par :

  • voie orale : le taux d’absorption est de l’ordre de 2 à 10 %. Cette variabilité est fonction des carences (fer et calcium), l’âge, les formes physiques et chimiques du plomb.

 

  • et respiratoire : rarissime chez l’animal puisque la taille des particules doit être suffisamment faible pour arriver jusqu’aux alvéoles (< 1 µm) pour avoir une absorption de 50 % de la dose.

 

La distribution s’effectue via l’hémoglobine des globules rouges jusqu’aux os après un stockage provisoire dans des tissus mous (foie et rein). Petit détail : lors de la lactation et de la gestation, les os vont être sollicités et donc, le plomb va être éliminé vers le fœtus et le lait.

 

Le plomb ayant des paramètres physico-chimiques proches du calcium, il prend sa place dans nombre de complexes. Un mouvement de calcium conduira aussi à un même mouvement de plomb.

 

Ce toxique agit sur plusieurs systèmes :

 

  • diminution de la production d’hème par inhibition de l’ALA déshydratase. L’hème permet la production de l’hémoglobine (d’où l’anémie) et des hémoprotéines (action sur le développement nerveux, diminution de l’activité hépatique et de la neurotransmission).

 

  • L’augmentation de l’alanine (ALA) va interagir avec les récepteurs GABA et induire des troubles du comportement.

 

  • La trame osseuse est fragilisée.

 

  • Perturbation du métabolisme glucidique touchant en particulier le cerveau (l’organe qui sollicite le plus de glucose et qui est totalement dépendant du glucose sanguin)

 

Le problème majeur de cette intoxication est qu’une fois le plomb dans les os, il est quasiment impossible de s’en défaire. Pour donner une idée, le temps pour diminuer de moitié la quantité de plomb dans les os est dans les alentours de 20 ans…

 

Bonne journée.

 

Cet article a été rédigé par l'équipe de Techniques d'élevage, pour découvrir d'autres articles et les services de notre équipe, rendez-vous sur

http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage

 

François Kaeffer

Cheval en compétition d'attelage. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Cheval en compétition d'attelage. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.