Poussée de croissance et amaigrissement du poulain

Publié le par Catherine, Francois et Anne

On lit souvent qu’il est normal qu’un poulain en croissance soit maigre puisqu’il grandit.

Même si dans certains cas, un poulain peut être un peu fit sans qu’il soit nécessaire d’être inquiet, il importe de bien faire la part des choses pour ne pas passer à côté d’une erreur alimentaire ou d’un problème pathologique qui peuvent être lourds de conséquences.

La croissance est bien un phénomène qui se passe par à coups et donc, lorsque le poulain fait une poussée de croissance rapide, il consomme pour la financer ces réserves corporelles. Donc il peut décoller très rapidement. Mais ensuite, si l'organisme tourne correctement, il doit rapidement refaire les réserves entamées pour financer la prochaine poussée. 

Selon les poulains ce phénomène est plus ou moins visible. Mais dans tous les cas, on doit bien avoir des moments où le poulain est un peu rond, juste avant qu'il décolle.

On considère généralement que si un poulain décolle sans qu'il y ait atteinte à l'état général et que d'autre part, sa morphologie change brusquement (cul plus haut par exemple), on lui donne 1 mois. Si dans le mois qui suit, il se refait et redevient beau, alors, ce n'est pas inquiétant. Si un mois plus tard, il est dans le même état, c'est que la ration ne suit pas ou qu'on a un problème pathologique.

A noter qu’un poulain rond n’est pas un poulain qui a un gros ventre. C’est un poulain dont les côtes sont recouvertes d’une légère couche de graisse. Un poulain qui a un gros ventre est soit parasité soit malnutri.

De la même façon, lors d’un achat, il est souvent un peu facile de parler d’« âge ingrat » pour faire passer un poulain qui est « moche ». Un poulain quel que soit son âge doit être correctement conformé et agréable à regarder. Si vraiment le poulain vous tente et qu’il n’y a pas d’autre problème (beau poil, œil vif, comportement joueur, bons aplombs..) donnez-lui un mois de sursis. Si un mois plus tard, il est légèrement gras et revenu à une bonne conformation c’est jouable. Sinon, passez votre chemin.

En outre, une poussée de croissance consomme de l'énergie (donc de la graisse) mais ne doit pas consommer des muscles (donc des protéines) si la ration est correcte. 

Pour les muscles, c'est vrai que si le poulain pousse, le muscle forcément suit, s'allonge et parait donc plus mince. Mince mais pas absent. En outre, on n'a forcément ce phénomène que sur la zone de croissance.

Il importe donc de savoir en fonction de l’âge du poulain quelle zone est en croissance. Sur cette zone seulement, on pourra tolérer un muscle plus fin pendant quelques temps, à condition que les autres grands groupes musculaires ne bougent pas.

A titre d’exemple, à sur un yearling, on a une croissance en hauteur. Donc qu'on puisse étirer un muscle de la cuisse à 16 mois parce que le cul monte et que cela lui donne une jambe plus longue OK. Mais en aucun cas, cela ne peut expliquer une perte de masse musculaire au niveau du dos.

Un poulain démusclé, avec des creux de part et d’autre de la colonne vertébrale ? Tous les voyants sont au rouge !

Catherine Kaeffer

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

Jeunes chevaux. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Jeunes chevaux. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.