Nouvel équidé : Vermifuge naturel ou chimique ?

Publié le par Alpha et Oméga

 

Vous savez maintenant qui et quand vermifuger ? Mais avec quel produit allez-vous le faire ?

 

Le choix du vermifuge

 

En général, le conseil est de donner un vermifuge « à large spectre », une notion vague qui reflète le souhait d'avoir un cheval avec « zéro parasite ».

 

Que vous preniez du naturel ou du chimique, le « zéro parasite » n'existe pas. Vous ne pourrez pas avoir un cheval sans parasite.

 

De plus, quel que soit le produit que vous choisirez, il aura une action qui ne sera pas neutre. Il va influencer votre équidé et son équilibre interne.

 

Dans le cas où vous ne connaîtriez pas le passé d'un équidé, il est donc important de redoubler de prudence dans le choix du produit. Une intolérance étant toujours possible, une surveillance attentive, aidée par la liste des effets secondaires, devra être organisée.

 

N'oubliez pas de lire les notices d'utilisation quand elles existent, elles sont une mine d'informations précieuses.

 

Avoir une action ciblée, c'est minimiser les risques et les effets secondaires

 

Cette action n'est d'ailleurs pas systématiquement requise. Vermifuger un équidé en plein cœur de l'hiver, s'il a suivi un protocole adapté, c'est inutile. La plupart des parasites ne restent pas dans le corps du cheval et si vous avez bien fait votre programme, les gastérophiles et les petits strongles n'ont pas pu s'installer.

 

Economiser un vermifuge, c'est parfois aussi une bonne méthode pour s'assurer de l'efficacité du suivant.

 

Donc, en plein hiver, quand il fait très froid, soit on ne donne rien, soit on fait un très léger vermifuge naturel pour se débarrasser des récalcitrants.

 

Au printemps, avec le retour de la chaleur, quand tous les parasites se réveillent, si l'équidé est dans un milieu infesté, le vermifuge chimique est de rigueur.

 

Pendant la saison chaude, surtout en période de sécheresse, le vermifuge naturel peut être suffisant. Le chimique sera à réserver pour les équidés très infestés (n'hésitez pas à faire précéder le chimique de quelques jours de traitement naturel pour éviter un choc trop important).

 

En automne et dès qu'il fait humide (s'il ne fait pas froid), le vermifuge chimique est conseillé.

 

 

 

Anne Anta

Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Publié dans Vermifuge