Adapter l'effort au mental

Publié le par Anne Anta. Alpha et Omega

Quel exercice demander ? Est-il adapté ou non ? À ces questions, la plupart des personnes interrogées répondront en fonction de critères physiques. Ils poseront des questions sur l'âge, la race, l'entraînement physique déjà effectué et parfois également sur l'état de santé de l'animal. Pourtant, un exercice peut être trop dur pour l'animal, alors qu'il est en capacité physique de le faire.

La perception, que l'animal aura de l'exercice, va influencer la difficulté et donc l'effort que l'animal devra fournir pour l'effectuer.

Autrement dit, un exercice réalisé dans la décontraction est toujours plus simple que le même exercice effectué sous l'emprise du stress, de la peur ou de la contrainte.

Les meilleures performances sont obtenues quand l'animal est volontaire. Or provoquer l'adhésion ne va pas de soi. L'exercice n'est pas toujours passionnant, du moins, au regard de l'animal. Il peut aussi être effrayant ou réveiller de mauvais souvenirs.

Avant de proposer un exercice, il convient de se demander si certains éléments de celui-ci sont familiers pour l'animal. Connait-il déjà la personne qui va le lui proposer ? L'exercice a-t-il des points communs avec d'autres ? Peut-on utiliser une méthode de présentation de la nouveauté déjà testée ?

En l'absence de repère, la question reste l'option la plus fiable. L'exercice au lieu d'être proposé tel quel sera remis en questions et soumis à l'approbation de l'animal. On pourra envisager plusieurs façons de présenter l'exercice mais aussi plusieurs méthodes différentes.

En cas de rejet de l'exercice en totalité, on pourra rechercher la cause physique ou mentale du refus. Le physique écarté, on envisagera un soucis dans la perception de l'exercice et de ses exigences en matière de concentration ou de "disponibilité mentale".

La perception repose sur les émotions présentes de l'animal, sur ses souvenirs et sur sa compréhension de l'exercice.

On peut travailler cette perception par des interventions durant l'exercice. Le but sera de reprendre le contrôle en ramenant l'animal dans l'instant présent, en calmant les émotions ou en donnant à l'animal des explications complémentaires sur le but de l'exercice.

Anne Anta

Découvrez le guide Améliorez, Comprenez, Testez votre relation réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval en travail à pied. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval en travail à pied. Techniques d'élevage. Tous droits réservés