Bases de la chimie 3. Les liaisons chimiques

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

La représentation orbitale que nous avons vue, est la base puisqu’elle permet d’avoir la structure orbitale et électronique de la dernière couche, la seule qui peut réellement former une liaison. La représentation chimique et électronique de cette dernière couche est assez simple.

La dernière couche est la deuxième dans les exemples ci-dessous ; les électrons solitaires sont représentés par un point et lorsque l’orbitale comporte deux électrons, ils sont représentés par un trait :

Structures de 3 atomes. Chimie générale Techniques d'élevage

Structures de 3 atomes. Chimie générale Techniques d'élevage

Nous avons vu deux grandes règles :

  • La recherche atomique de la structure électronique stable (du gaz noble) la plus proche.
  • Compléter les orbitales atomiques selon plusieurs principes et règles.

Il n’y a qu’une exception dans le remplissage des orbites atomique et c’est le carbone qui est représenté ainsi :

Carbone Chimie Générale. Techniques d'élevage

Carbone Chimie Générale. Techniques d'élevage

Au lieu de :

Carbone Chimie Générale. Techniques d'élevage

Carbone Chimie Générale. Techniques d'élevage

La case vide étant représenté telle quelle au niveau de l’atome.

Sur ces deux bases, nous allons donner une définition de la liaison forte : c’est la mise en commun de 2 électrons entre 2 atomes. Donc un électron solitaire va chercher à s’apparier avec un autre et cette mise en commun d’électron permet aux deux atomes d’atteindre leurs structures électroniques stables réciproques.

Un exemple le dioxyde de carbone (CO2) correspondant à un atome de carbone et à 2 d’oxygène :

Dioxyde de carbone. Chimie Générale. Techniques d'élevage

Dioxyde de carbone. Chimie Générale. Techniques d'élevage

Un radical libre est la présence dans une molécule d’un électron solitaire. Comme c’est une forme instable, ce radical va prélever autour de lui un électron et compromettre la structure d’une autre molécule jusqu’à avoir un donneur d’électron qui restera stable après avoir donné un électron.

Nous verrons le problème des forces de liaison et les réactions chimiques simples (acide-base et oxydo-réduction) que l’on retrouve dans tous les processus biologiques.

François Kaeffer

Découvrez le poster sur Les grandes voies métaboliques réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval. Techniques d'élevage. Tous droits réservés