Avantages de la production de foin luzerné (ou association graminée + trèfle)

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Au niveau cultural, l’association d’une graminée (souvent un dactyle ou un brome mais d’autres graminées peuvent être utilisées) et d’une légumineuse (luzerne ou trèfle) présente beaucoup d’avantages :

- Sans fertilisation azotée, la production d’une association est au moins égale à celle de la culture pure fertilisée. La graminée exploite les couches peu profondes de la terre alors qu’une luzerne exploitera le sol en profondeur. La graminée assimile l’azote minéral tandis que la légumineuse fixe l’azote grâce à la symbiose. L’association permet des économies de fertilisation et une amélioration du sol.

- La production est mieux répartie sur l’année. La graminée démarre plus vite au printemps, la légumineuse prend le relais ensuite. De même au moment de l’implantation, la graminée assurera la couverture du sol le temps de l’implantation de la luzerne par exemple.

- Lors de la fabrication du foin, les feuilles plus résistantes de la graminée protègent les feuilles de la légumineuse et partant l’apport nutritionnel de cette dernière. En effet, dans une luzerne, ce sont les feuilles qui contiennent les protéines. Une fois sèches, ces feuilles sont très fragiles et partent facilement en poussière. Privé de ses feuilles, un foin de luzerne est moins riche en protéines qu’un foin de pré de qualité moyenne. Préserver les feuilles au mieux est donc indispensable.

Sur le plan nutritionnel on cite souvent comme un avantage que le fourrage est plus équilibré entre l’énergie et les protéines ainsi qu’entre les différents minéraux (calcium, phosphore notamment). Mais la notion d’équilibre d’un aliment est fonction des besoins de l’animal qui va le consommer.

Alors quelles sont les différences entre un foin de graminée et la même graminée associée avec de la luzerne (ou foin luzerné) ?

- À noter que l’utilisation en pâturage est possible si bien gérée avec des bovins. Elle est déconseillée avec des chevaux. L’implantation de ce type de culture (car on est bien sur une culture d’herbe et non sur un pré) doit donc être faite uniquement dans un but d’utilisation en foin.

Pour bien comprendre l’impact de la luzerne dans le foin luzerné, il faut comparer ce que l’on peut attendre sur les différents critères d’un foin de graminée et d’un foin de luzerne pure.

C’est ce que nous ferons dans un prochain article « Apports nutritionnels des foins de graminée et de luzerne pour les chevaux ».

Catherine Kaeffer

Découvrez Gérer les parasites avant le vermifuge de votre cheval. réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval qui tire la langue. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Cheval qui tire la langue. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés