Alimentation inadaptée de la poulinière suitée : 1. Courbe de lactation et besoins

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

La production de lait de la jument poulinière évolue au fil de la lactation et des besoins du poulain. Techniques d'élevage fait un point sur la courbe de lactation et sur les besoins alimentaires en protéines, énergie et minéraux qui en découlent. 

Beaucoup de questions se posent sur l’alimentation de la poulinière allaitante. Est-ce que l’alimentation joue sur la quantité de lait produite ? Comment va évoluer son état corporel au cours de la lactation ? Est-ce qu’une perte d’état va faire baisser la production laitière ? Est-ce qu’en cas de perte d’état, le fait de réalimenter peut faire booster la lactation ?

Nous allons nous efforcer de faire un point sur ces questions fréquentes mais tout d’abord, il importe de rappeler les bases sur lesquelles il faut raisonner. En effet, vous ne pouvez pas raisonner de la même façon, sur une jument au 1er mois de lactation, au 3ème mois de lactation ou au 6ème mois.

La première chose à regarder est l’évolution de la production laitière.

Courbe de lactation d'une jument. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Courbe de lactation d'une jument. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

On a donc une première phase de démarrage de la lactation qui va monter en puissance sur le mois. Puis on a une période de 2 mois correspondant au pic de lactation : production de lait maximale et donc besoins alimentaires qui peuvent monter à des niveaux plus importants que pour un cheval qui tourne en international. Puis une troisième phase de redescente progressive de la quantité de lait produite.

L’évolution des besoins suit logiquement la courbe de lactation. Par rapport à la jument vide, vous avez à assurer la production de lait en plus. Du lait c’est de l’eau (ne l’oublions pas une jument en lactation doit beaucoup boire), des protéines, des minéraux et un peu d’énergie à la fois pour le lait en lui-même et pour les processus de fabrication.

C’est ce que montrent ces courbes d’évolution des besoins exprimés en multiples des besoins d’une jument vide. On constate une augmentation nette des besoins énergétiques (UFC), un pic énorme sur les protéines (MADC) et les minéraux. À noter que contrairement à ce qu’on pourrait penser, cela monte encore plus fort sur le phosphore que sur le calcium.

Besoins de la poulinière. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Besoins de la poulinière. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Déjà à ce stade, il paraît évident que vous ne pouvez pas comparer au niveau besoins votre jument au pic de lactation avec ce qu’elle sera 3 mois plus tard lorsqu’arrivera le moment du sevrage « classique » à 6 mois et encore plus avec ce qu’elle sera si vous décidez de sevrer à 12 mois.

Il paraît aussi évident qu’au pic de lactation, les besoins sont tellement hauts qu’il n’est pas possible d’apporter plus que les besoins.

Si on voudrait tenter une image, je vois une lactation comme une balle. Pendant la gestation, vous pouvez jouer avec, la monter ou la descendre. Au cours d’un premier mois, vous lancez la balle très haut en l’air. Et pendant tout le pic, elle suivra sa propre trajectoire, sans que vous puissiez faire grand-chose pour rectifier le tir si vous l’avez mal lancée. Lorsque vous la rattraperez à la redescente, vous pourrez de nouveau intervenir sur elle.

Dans un prochain article, nous verrons l’influence de l’alimentation sur la quantité de lait produite puis les moyens de booster la production laitière pour améliorer la croissance du poulain

Catherine Kaeffer

Découvrez Je comprends l'étiquette de l'aliment de mon cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ septembre 2021