Comment reconnaître un poulain mal nourri ?

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Le but de l’alimentation d’un poulain est de lui permettre de faire la croissance programmée par sa génétique.

Ancestralement, les poulains sont adaptés à pouvoir résister à l’alternance des saisons, donc à tolérer des périodes où la nourriture est abondante et d’autres où elle est déficiente en quantité et en qualité.

Pour cela, ils possèdent une faculté d’adaptation qui leur permet de réduire momentanément leurs besoins : arrêter leur croissance.

C’est leur première ligne de défense.  

C’est un processus de défense naturel. Il est naturel donc il se met en place assez facilement. Mais c’est tout de même un processus de défense, donc la réaction de l’organisme à une « agression » de l’environnement.

A noter que la génétique parle et que donc si un poulain peut arrêter une croissance, il ne pourra pas le faire indéfiniment. Plus il est grand, plus le besoin de l’organisme de pousser sera impérieux. Ce système a donc ses limites.

Ils peuvent aussi chercher à se dépenser le moins possible. Ils restent calmes, placides, « confiants », « sages ».

C’est leur deuxième ligne de défense, un comportement économique

L’autre processus de défense consiste à se goinfrer le plus possible ce qu’on lui donne et de tout ce qui peut lui tomber sous la main.

C’est leur troisième ligne de défense, faire ventre de tout.

Un poulain mal nourri peut donc se reconnaître à différents critères que vous trouverez ou non selon le type de mauvaise nutrition en cause (importance, durée, type de nutriments manquants) :

Il a un aspect trop jeune pour son âge, il est mignon (le poulain a simplement arrêté sa croissance).

Il est anormalement calme (autrement dit, il est passé en mode éco sur ce plan aussi. A ce stade, il a vraisemblablement arrêté sa croissance aussi).

Il a un ventre de poulinière avec les côtes apparentes (un gros ventre ne signifie pas toujours parasitisme mais pour un poulain souvent malnutrition… même si un poulain mal nourri a toujours plus de chances d’être fortement parasité qu’un poulain correctement nourri). Dans ce cas, le poulain a mis en place sa troisième ligne de défense, il fait ventre de tout).

Il a un poil rêche (même un poil de poulain, un peu laineux, a le droit d’être brillant et souple)

Evidemment si la restriction est majeure et dure longtemps on peut se retrouver avec un vrai squelette mais dans ce cas, même si on n’a pas l’habitude des poulains, sa malnutrition ne fera aucun doute pour personne.

Catherine Kaeffer

Découvrez Je comprends l'étiquette de l'aliment de mon cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ Septembre 2021

Poulain à gros ventre. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés

Poulain à gros ventre. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés