Choisir son produit contre l'arthrose. Le MSM ou méthylsulfonylméthane

Publié le par François KAEFFER. Editions Alpha et Oméga

Dans les articles précédents, nous avons fait un tour d’horizon rapide des pathologies osseuses et fait un point sur les connaissances sur l’acide hyaluronique dans le cadre d’une utilisation par voie orale contre l’arthrose. Le MSM est un ingrédient classique de ce type de produit. Techniques d’élevage fait un point sur ce constituant. 

Le MSM ou méthylsulfonylméthane est un supplément depuis une trentaine d'années. Il s’agit d’un composé soufré que l’on produit à partir de l’oxydation d’un sous-produit de la pulpe de bois.

La pharmacocinétique est somme toute sommaire :

  • Absorption : environ 55 % ;
  • Distribution : inconnue ;
  • Métabolisation : inconnue ;
  • Elimination : urinaire.

Ce produit a donc été fort peu étudié de mon point de vue foncièrement pharmaceutique pur.

Cependant, si les données pharmacocinétiques sont faibles, les études pharmacologiques désignent cette molécule comme donneur de groupements sulfates indispensables dans les mécanismes de synthèse des protéoglycanes du cartilage. Ce serait donc un stimulant de la production de cartilage.

Le MSM possède une activité anti-inflammatoire qui a aussi été montrée par plusieurs expérimentations in vivo.

Il est cependant regrettable que les données telles que les demi-vies d'élimination ne soit pas connues ainsi que sa distribution dans l’organisme.

Ces données nous permettraient de savoir si le MSM s'accumule, le cas échéant où il le fait et surtout avoir les temps d'accumulation et d'élimination.

L'exemple du sélénium pourrait éclairer l'intérêt de ces questionnements : il faut 3 semaines pour qu'un changement de concentration sanguine de sélénium ne se répercute significativement sur les tissus musculaires donc la gestion d'un cheval carencé prendra du temps, tout comme la gestion d'une intoxication, nous en parlons dans l'article « Elimination du sélénium en cas d'intoxication ».

Finalement, le fait de ne pas connaître la demi-vie d’élimination bloque la réflexion technique quant à la posologie la plus juste de MSM pour une gestion de la molécule optimale et aussi afin de limiter les risques d'effets indésirables (rares et surtout digestifs) et d'intoxication.

Cet ajout reste intéressant et mérite d'être pris en compte pour le choix d'un produit au vu des études faites.

Dans le prochain article, nous aborderons les IAS (Insaponifiables d’avocat et de soja).

François Kaeffer

Vous avez aimé cet article ? Saviez-vous que notre équipe réalise des livres et des guides pour les professionnels et les particuliers du monde du cheval ?

Découvrez le poster sur Les grandes voies métaboliques réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

Techniques d'élevage,
la garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance,
jusque dans votre poche !

MAJ mars 2022

Cheval en mouvement. Techniques d'élevage (R)? Tous droits réservés.

Cheval en mouvement. Techniques d'élevage (R)? Tous droits réservés.