Un petit conseil avant l'achat ou l'adoption d'un animal

Publié le par Anne et Cat

Un chat mange à ne plus s'arrêter... il est rond comme un ballon et en redemande. Il ne semble jamais rassasié et engouffre tout ce qui lui passe sous le museau, le bon et le mauvais. Sa propriétaire le dit gourmand et le réprimande gentiment.

 

Un chien se couche, s'arrête, respecte tous les ordres de son maître. Mais quand on lui demande de s'asseoir, il grogne, refuse obstinément, allant jusqu'à mordre. Son maître le dit caractériel.

 

Un cheval sort du box vite toujours plus vite. D'un coup de chanfrein, il pousse ses cavaliers en avant et sort au trot du box. Il lui arrive même de se cabrer... On le dit irrespectueux.

 

Dans ces trois petites histoires, les animaux sont pleins de facéties... illusoires.

 

Les animaux sont capables d'associer, d'avoir un raisonnement de causes à effets et de le retenir. Ici, ces trois histoires pourraient s'écrire bien autrement :

 

Le chat a connu la faim, il a connu les jours sans rien... il ne veut plus jamais manquer.

 

Le chien a toujours été frappé une fois sagement assis, il refuse de revivre ça.

 

Le cheval s'est un jour fait très mal en se prenant la porte du box dans la hanche. Il pousse son cavalier pour être sûr d'avoir la place et sort au plus vite pour éviter d'être bloqué dans son élan.

 

Pourtant de nombreux propriétaires (à l'instar de ceux des histoires) verront en ces comportements de la facétie, de la désobéissance ou pire... Car la plupart des propriétaires aujourd'hui qui rencontrent des problèmes avec leurs animaux ne savent rien du passé de leurs animaux (avant eux).

 

Les conditions d'élevage ? La vie de l'animal les premiers jours ? Sa jeunesse ? Son rapport avec ses frères et soeurs, ses congénères ? Sa vie auprès des différents propriétaires précédents ? Qu'a-t-il appris ?...

 

Bon nombre de propriétaires sont incapables de répondre à ces questions qui sont pourtant essentielles à la compréhension de l'animal adulte, de ses réactions, de ses « facéties »...

 

Avant d'acheter ou d'adopter un animal, renseignez-vous sur son passé !

 

On peut reprendre un animal sans rien savoir sur lui mais il faut de la patience, des connaissances solides, un bon feeling et surtout beaucoup de temps... Etes-vous prêt(e) à l'attendre le temps qu'il faudra ? Un an ? Deux ans ?

 

Remarque pour les chevaux : si votre cheval a été réformé, renseignez-vous sur la raison ! On ne réforme pas un cheval pour rien, surtout s'il paraît avoir un bon potentiel ou s'il a fait l'entraînement.

 

Enfin, il est toujours facile de dire que les précédents propriétaires ou les éleveurs sont des immondes crapules ou des décérébrés manifestes... mais écoutez-les toujours le plus impartialement possible pour détecter les erreurs que vous n'aurez jamais le droit de faire vis à vis de votre animal !

 

A bientôt

Anne

Publié dans Sujets qui fâchent