Quantité de lait et poids de la jument

Publié le par Catherine KaefferAlpha et Omega

La quantité de lait produite en moyenne par une jument est directement liée à son poids. La nature étant relativement bien faite, le poids du poulain est souvent lié au poids de sa mère, même si parfois avec certains croisements, on arrive à une situation qui peut être différente et partant poser problème.

Par rapport à une vache dont la mamelle est très impressionnante, les petites mamelles de la jument sont peu visibles et on pourrait dès lors penser qu’elles produisent peu. En fait, leur production est importante mais comme la mamelle de la jument ne comporte pas de citerne, elle ne stocke pas. Le poulain doit donc venir téter très souvent pour avoir la quantité. Mais il ne faut pour autant pas sous-estimer la production laitière d’une jument.

Si on regarde au pic de lactation soit vers le 2ème mois, voici quelle est la relation entre le poids de la jument et la quantité de lait produite

  • Jument de 200 kg -->6,9 litres de lait /j
  • Jument de 300 kg -->9,9 litres de lait /j
  • Jument de 400 kg -->13,2 litres de lait /j
  • Jument de 450 kg -->14,9 litres de lait /j
  • Jument de 500 kg -->16,5 litres de lait /j
  • Jument de 550 kg -->18,2 litres de lait /j
  • Jument de 600 kg -->19,8 litres de lait /j
  • Jument de 700 kg -->23,1 litres de lait /j
  • Jument de 800 kg -->26,4 litres de lait /j

Ainsi entre deux juments Selle Français, une de 500 kg, l’autre de 600 kg, vous avez une différence de 3 litres de lait produits en plus par jour pour la seconde. Si vous ajoutez à cela que forcément, son besoin d’entretien est plus important (il faut plus de carburant pour faire tourner un camion qu’une voiture !), vous comprendrez facilement pourquoi plus une jument est de grand modèle, plus elle a tendance à sécher en lactation. C’est tout simplement parce que les préconisations des aliments sont prévues pour des juments de 500 kg et que donc vous avez un déficit chaque jour d’au moins le coût de production de 3 litres de lait.

Il suffit d’adapter l’alimentation en tenant compte de cette réalité pour que le phénomène ne se produise pas.

A noter aussi que si vous avez un poulain orphelin, il faudra tenir compte de son poids adulte attendu (ou plus simplement du poids de la mère sauf croisement particulier) pour établir un plan d’alimentation artificiel.

Nous verrons ce point dans d'autres articles, pour les poulains de selle, de trait et les poneys.

Catherine Kaeffer

 

Découvrez A la rencontre des chevaux : raconte-moi leurs histoires !  réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Quantité de lait et poids de la jument