Céréales et amidon, digestion de la forme (partie 1)

Publié le par François Kaeffer. Editions Alpha et Omega

L’amidon a fait couler beaucoup d’encre et continuera longtemps pour la nutrition des équidés… et pour cause : le risque de dysmicrobisme délétère pour les chevaux est réel.

Malgré le fait qu’une limite a été définie en la matière avec un maximum de 200 g d’amidon / 100 kg de poids vif / repas, il nous faut tout de même dire que tous les amidons de toutes les céréales ne sont pas équivalents en termes de digestibilité.

Pourquoi cette différence ?

L’amidon est constitué de :

  • Glucose (98-99 %)
  • Lipides (0,1-0,7 %)
  • Protéines (0,05-0,5 %)
  • Minéraux (0,05-0,3 %)

Le principal élément est le D-glucose qui se retrouve sous 2 formes :

  1. Amylose : cette molécule est linéaire en une succession d’unités de D-glucose liées par des liaisons α (1,4) avec juste un petit nombre de courtes chaînes branchées par des liaisons α (1,6). Cette structure linéaire est plus lente à se dégrader du fait que les enzymes digérant la structure n’ont que peu de points d’accroche pour démarrer le processus.
     
  2. Amylopectine : même si elle comprend aussi des liaisons α (1,4) et α (1,6), sa structure est très ramifiée et donc beaucoup plus aisée à digérer.

D’après la teneur en amidon par rapport à la matière sèche et du taux d’amylose par rapport à l’amidon dans les principales céréales, nous obtenons :

Céréales

Moyenne du taux d’amylose
(% de la matière sèche)

Avoine

11,5

Orge

12,6

Maïs

20,3

Pois

15,0

 

Il est clair avec ces chiffres que cela pourrait expliquer les problématiques digestives du maïs mais cela n’explique pas les différences entre l’avoine dont l’amidon possède une digestibilité de près de 100 %, l’orge à peu près 90 % et le maïs environ 60 % que l’on retrouve dans certaines études chez les animaux d’élevage.

Il nous reste à voir plus loin… ou se poser autrement la question.

François Kaeffer

Découvrez le poster sur Les grandes voies métaboliques réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval de dressage au travail. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval de dressage au travail. Techniques d'élevage. Tous droits réservés