Comment choisir un complément minéral pour un cheval ayant une alimentation « maison » ?

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Dans un précédent article, nous avons vu l’influence de ce que j’appellerais le « socle-fourrage » sur l’équilibrage d’une ration maison.

Passons à l’étape d’après. Nous avons réalisé un mélange maison qui arrive bien à compenser les principaux manques du fourrage, sans rajouter d’éléments pour lesquels il est bien pourvu.

Il s’agit maintenant de choisir un complément minéral vitaminé pour mettre derrière.

Naturellement on aurait tendance à penser que le simple fait de mettre un « bon » complément minéral vitaminé « équilibré » d’une grande marque reconnue devrait permettre de résoudre sans souci le problème, comme c’était le cas dans notre exemple de base : fourrage « équilibré » + aliment « équilibré » + CMV « équilibré » = ration équilibrée.

Oui.... quoique... 

Dans notre cas, soyons réalistes. Il n’est pas possible qu’un mélange « maison » puisse corriger la totalité des manques de notre fourrage. Sur les grandes classes de nutriments, énergie, protéines, lipides, calcium, phosphore, oui, on peut le faire. Mais sur les oligo-éléments et les vitamines, ce n’est de fait pas possible. Certes, le fourrage et le mélange vont compter mais ne pourront pas faire le travail tout seuls, sur tous les points. Certains seront bien couverts d’autres moins bien.

On en arrive alors au schéma suivant : Le fourrage est ce qu’il est. Le mélange que vous avez réalisé corrige nettement la situation partout où il peut. Mais si on met un CMV « équilibré », vous constatez qu’il ne convient pas. Il apporte trop à certains moments et pas assez sur d’autres.

La formule : fourrage « déséquilibré » + aliment « rééquilibrant » + CMV « équilibré » ne marche le plus souvent pas.

Pour arriver à corriger le problème, il faut choisir un CMV objectivement « déséquilibré » mais dont les « excès » correspondront à vos « manques » et dont les « manques » correspondront à vos « excès ». Schématiquement on peut en arriver à un dessin de ce type :

Adaptation d'un CMV à une ration maison. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Adaptation d'un CMV à une ration maison. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Moralité : Si vous souhaitez équilibrer une ration maison, la seule solution est de raisonner dans l’ordre :

1 : J’estime ce que j’ai comme fourrage (quantité, excès, carences…)

2 : Je décide comment construire mon aliment en en tenant compte afin d’équilibrer au moins les grands nutriments.

3. En tout dernier, je vois quel(s) minéraux et vitamines, je dois mettre derrière pour arriver au niveau souhaité.

Souvent on voit des personnes mettre la charrue avant les bœufs autrement dit choisir un CMV alors qu’elles n’ont pas encore décidé de l’aliment qu’elles allaient prendre (aliment maison ou industriel de quelle marque, quelle spécialité) ni quelle quantité elles allaient donner.

Remarquez, on peut toujours avoir la chance que cela marche…

Catherine Kaeffer

Découvrez le poster Les minéraux chez les équidés réalisé par TE : métabolisme, excès, carences…
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :