Les graines de courge pour les chevaux : bien les choisir

Publié le par François Kaeffer. Editions Alpha et Omega

L'utilisation de graines de courge en phytothérapie équine se généralise. Il existe un risque faible de toxicité sur ces produits. Techniques d'élevage fait le point

L’usage des plantes dans les soins prodigués aux chevaux se fait de plus en plus présent. Les graines de courges commencent à apparaître sur le marché.

Avant de s’attaquer à l’intérêt des graines de courges pour les chevaux mais une question que l’on peut se poser est le risque toxique de leur utilisation chez le cheval ?

La composition chimique des graines de courges est :

  • 39 % de lipides dont 80 % de lipides insaturés (44 à 61 % acide linoléique).
  • un acide aminé cyclique répondant au doux nom de 3-amino-3-carboxypyrrolidine ou cucurbitine (0,4-0,8%) .
  • tocophérol (vitamine E)
  • stérols.

Il n’existe aucune contre-indication connue et la toxicité est considérée comme négligeable… négligeable mais pas inexistante du fait d’un risque de production de cucurbitacine.

Ce nom désigne la famille de triterpènes tétracycliques fortement oxygénés possédant des propriétés cytotoxiques et purgatives drastiques. Cette famille se retrouve dans certaines courges ornementales… et dans certains croisements entre des courges ornementales et alimentaires d’où la nécessité de les prendre dans le commerce pour éliminer ce risque toxique.

François KAEFFER

Découvrez la nouvelle édition de notre ouvrage A la recherche des parasites : l’analyse coprologique réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

MAJ Novembre 2021

Cheval d'attelage. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Cheval d'attelage. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés