Critères de choix entre deux aliments de compositions proches

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

On voit souvent dans les discussions sur les réseaux sociaux, des personnes qui se demandent si elles doivent choisir tel ou tel aliment pour leur cheval. Évidemment, si la composition des deux aliments est très différente, ce seront les besoins nutritionnels du cheval qui vous feront opter pour l’un ou l’autre. Mais le choix est plus difficile si la composition des deux aliments est proche. Quels vont être les points qu’il va falloir considérer dans votre prise de décision ? Techniques d'élevage fait un point pratique

On voit souvent dans les discussions sur les réseaux sociaux, des personnes qui se demandent si elles doivent choisir tel ou tel aliment pour leur cheval. Évidemment, si la composition des deux aliments est très différente, ce seront les besoins nutritionnels du cheval qui vous feront opter pour l’un ou l’autre. Mais le choix est plus difficile si la composition des deux aliments est proche. Quels vont être les points qu’il va falloir considérer dans votre prise de décision ? Techniques d’élevage fait un point pratique.

Pour satisfaire les besoins d’un cheval donné, on a souvent plusieurs solutions, donc plusieurs aliments qui « feront le job ». On peut alors se demander sur quels critères faire la sélection finale.

La marque

Spontanément la réponse à cette question fuse : la marque. Il y aurait sur le marché des marques « sérieuses », de « qualité » et des marques qui ne vendent que de la « cochonnerie », des escrocs sans scrupules, des gougnafiers… Chacun vous le dira. Cela va même à des remarques comme : « Tous les chevaux devraient être nourris avec X. Mais comme cela revient cher, les gens préfèrent faire des économies sur le dos de leur cheval ! » (sic).

Le seul problème c’est que si vous changez d’interlocuteur, les marques adulées peuvent se retrouver vilipendées et les marques traitées plus bas que puce de chien peuvent être portées aux nues.

Sans compter que pour certains, utiliser un produit industriel c’est donner du poison à son cheval alors que pour d’autres, une alimentation maison, c’est forcément un cheval mal alimenté.

La marque donc ne me paraît pas être LE critère de choix sachant que forcément, dans une marque donnée, il y a des produits qui pourront convenir à votre cheval et d’autres qui n’étant pas adaptés à votre situation particulière lui seraient néfastes.

La facilité d’approvisionnement

C’est un point très important. Le bon produit c’est celui que vous pouvez acheter, sans que ce soit la galère. Parce que si c’est trop compliqué à chaque fois, un jour ou l’autre, vous vous retrouverez en rupture de stock. Et puis, pourquoi aller acheter un produit commercialisé essentiellement dans l’est de la France, si vous habitez Brest… alors qu’à Brest d’autres produits, d’autres marques sont facilement accessibles.

Il existe cependant des cas où on n’a peu voire très peu de choix du fait des contraintes nutritionnelles du cheval. Alors là certes, cela vaut le coup de se casser la tête et de payer des frais de port. Mais pour la plupart des chevaux, une solution locale existe. Donc autant l’utiliser. En plus c’est souvent bien meilleur pour la planète d’avoir un revendeur qui commande directement à l’usine plutôt que de faire tout venir sac par sac.

La qualité de l’information

Certains produits n’affichent qu’une fiche technique réduite à l’état de squelette. Parfois, même le minimum légal n’est pas donné. Impossible de savoir exactement ce qu’on achète. Évidemment, on peut demander les renseignements au commercial ou au site et le plus souvent on a une réponse. On peut se demander si ce n’est pas le but de ces produits qui ne donnent pas leurs spécificités en quelque sorte d’obliger le client à prendre contact. Mais cela veut dire aussi que les spécificités qu’on vous donne ne sont pas contraignantes pour le fabricant. Et je ne vous parle pas des cas où on ne peut pas vous les donner… Rayez d’office ce produit de vos listes. Il est peut-être bon. Il ne l’est peut-être pas. Mais en tant que client, vous n’avez pas à acheter chat en poche.

La stabilité de la formule

C’est un point auquel on ne fait pas assez attention à mon sens. Évidemment, il est normal que le fabricant souhaite pouvoir faire évoluer sa formule. Mais lorsque vous choisissez un aliment, il est préférable de l’utiliser au long cours. Les évolutions à la marge ne posent généralement pas de souci. Mais on rencontre parfois, des produits qui ont toujours le même nom mais dont la composition n’est pas la même que celle d’il y a 6 mois. Cela veut dire que le produit que vous avez sélectionné il y a 6 mois, qui convenait si bien à votre cheval, sans le savoir, ce n’est plus celui que vous lui donnez.

Donc à priori lorsqu’un fabricant me dit qu’il fait évoluer les compositions de toute sa gamme (pour qu’elle soit mieux bien sûr), ou bien quand vous trouvez chez les différents revendeurs des fiches techniques différentes pour un même produit, ou bien encore que la composition que vous trouvez sur l’étiquette n’est clairement pas celle que vous avez sur la fiche technique, prudence ! Cela veut dire que vous allez trouver sur le marché des anciens sacs en stock ou bien des nouveaux. La composition du produit a évolué/évolue encore/n’est pas stable voire dirait les mauvaises langues, que l’information n’est pas fiable.

Et puis un produit dont la composition est stable dans le temps est vraisemblablement un produit qui a ses clients fidèles.

Catherine Kaeffer

Découvrez Je comprends l'étiquette de l'aliment de mon cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ Février 2022

Sac d'aliment pour chevaux. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Sac d'aliment pour chevaux. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés