Trouver son rythme

Publié le par Alpha et Omega

 

 

Vite, toujours plus vite, les exercices doivent s’enchaîner, se multiplier. La réponse doit être prompte, presque immédiate.

 

La vitesse est souvent associée à l’efficacité, au rendement. Elle pourrait ramener l’attention des animaux « distraits », calmer les nerveux, motiver les animaux « lents », expliquer les règles aux « irrespectueux »...

 

Mais, prenez garde, car cette avalanche de demandes pourrait bien vous mener à un résultat brouillon. L’animal perdu sombre alors dans l’incompréhension, il panique, se résigne ou s’insurge selon son caractère et ses possibilités.

 

A la différence des autres animaux, notre temps est compté. Il est estimé, évalué et rentabilisé. Le temps, c’est de l’argent.

 

Nous pouvons « perdre notre temps » avec un animal ou en « gagner » avec une méthode.

 

Nous avons une notion du temps nécessaire à une tâche. En dehors de ce temps défini, nous prenons trop ou pas assez de temps.

 

Ainsi, il est courant de voir associé le temps et le résultat au mépris de sa durabilité et/ou des moyens d’obtention.

 

Prenons un instant de recul et observons notre animal. Celui-ci va faire les choses, non selon nos critères d’efficacité, mais à son rythme. Il aura un temps pour chaque chose et il y passera le temps nécessaire. Car, ce qui compte pour lui, ce n’est pas le temps passé mais le résultat.

 

Si bien que toute personne désireuse d’enseigner une tâche à un animal devrait connaître le rythme de celui-ci. Jetez vos montres, portables… jetez le temps pour le prendre. Trouvez le rythme qui guide votre animal et améliorez votre relation au quotidien en ne faisant vos demandes qu’en temps et en heure.

Anne Anta

Cheval joueur. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval joueur. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Publié dans Dressage-Education