Les poules, les chevaux et l'ivermectine

Publié le par Anne ANTA Editions Alpha et Omega

L'ivermectine est une molécule que l'on retrouve dans la plupart des programmes antiparasitaires. Quel impact ce vermifuge peut-il avoir sur les poules ? Quelles précautions prendre ?

L'intérêt d'avoir des poules avec les chevaux ne fait plus débat depuis longtemps. Elles aident à la décomposition du crottin, nous débarrasse des tiques, des gastérophiles et autres parasites avec facilité et nous font don de quelques poussins ou oeufs dans l'année.

Mais quand vient le temps du vermifuge, que faire ?

Dans un premier temps, une précaution s'impose. Ne pas laisser un accès aux crottins d'un cheval fraichement vermifugé.

Cette éviction devra durer au minimum une semaine pour l'ivermectine. En effet, pendant ce laps de temps, les crottins vont avoir une charge en molécule vermifuge qui peut soit tuer les poules, soit les rendre malades et/ou contaminer la viande et les oeufs.

La semaine est passée, mais pas le risque de voir les oeufs contaminés. Pendant une vingtaine de jours, les crottins sont suffisamment chargés en molécule vermifuge pour poser problème à vos poules.

En raison du caractère lipophile de la molécule, la durée d'émission d'ivermectine dans les crottins peut être plus longue que prévue. Alors, si vos chevaux sont gras ou en phase de régime, augmentez le temps d'éviction pour arriver à 34 jours.

Passé ce délai, les crottins frais ne représentent plus un danger pour vos poules. Les anciens crottins restent néanmoins un problème à régler. En effet, les crottins, une fois par terre, ne vont pas se décharger en molécule en quelques jours. Alors avant de lâcher les poules, soit on attend une grosse pluie, soit on met ces crottins dans un espace où les poules n'iront pas avant minimum 1 mois après le dépôt du dernier crottin. L'idéal serait que cela se composte mais, attention, cela va détruire la faune du compost donc il sera fortement ralentit voire arrêté pendant au moins 1 semaine.

N'oubliez pas de surveiller les "jus de crottins" créés par la pluie ou qui s'échappent du tas de fumier ou de l'abri. L'ivermectine est une molécule qui aime se lier aux lipides mais qui peut aussi s'échapper avec les autres matières et aller contaminer les zones où pâturent vos poules.

Si malgré toutes vos précautions, une partie des crottins contaminés a été consommée par les poules, sachez qu'il faudra attendre jusqu'à 28 jours après l'ingestion du dernier crottin contaminé pour pouvoir consommer les oeufs sans risque.

Anne ANTA

Un doute sur la gestion de votre parasitisme équin ? Profitez de l'expertise de notre équipe pour faire un point sur l'état parasitaire de votre cheval :  https://anneetcat.wixsite.com/techniques-elevage/analyse-risque-parasitaire-equin

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

 

Poule dans un box. Tous droits réservés à Techniques d'élevage.

Poule dans un box. Tous droits réservés à Techniques d'élevage.