Comment choisir un aliment pour diminuer l’apport en amidon ?

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Dans un certain nombre de cas, il est important de considérer la quantité d’amidon que le cheval va absorber et de tenir compte de ce critère pour choisir son aliment.

La tendance naturelle est de comparer la teneur en amidon des différents aliments et de prendre l’aliment qui affiche la teneur la plus faible. Or ce mode de raisonnement peut parfois entraîner des erreurs dans le choix de l’aliment le mieux adapté.

Comparons trois aliments existant sur le marché que j’ai baptisés pour l’occasion : Open, Énergie et Floc.

Voici la teneur en amidon de ces aliments :

Teneur en amidon comparée de 3 aliments. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Teneur en amidon comparée de 3 aliments. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Clairement, la teneur en amidon de l’Open est nettement plus basse que celle de l’Énergie et encore plus que celle du Floc. Donc, on aurait tendance si on veut baisser la quantité d’amidon ingérée, à considérer que l’Open est le meilleur choix.

On aurait donc par ordre de préférence :

  1. Open
  2. Énergie
  3. Floc

Mais avant tout un aliment est fait pour nourrir le cheval. Si on lui donne, c’est qu’il en a besoin pour maintenir son état corporel dans la situation où il se trouve. Il convient donc de comparer les aliments à quantité d’énergie apportée équivalente.

Alors combien 1 kg de chacun de ces trois aliments apporte-t-il d’énergie à mon cheval ?

Apport énergétique comparé de 3 aliments. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Apport énergétique comparé de 3 aliments. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Si on regarde l’apport énergétique au kg, on constate que l’Énergie porte bien son nom puisqu’il apporte beaucoup d’énergie (UFC) par kg d’aliment alors que l’Open est très bas et que le Floc est intermédiaire.

Donc la question qu’il convient de se poser est de savoir combien de kg de chaque aliment je dois donner à mon cheval pour qu’il reçoive dans les 3 cas le même apport énergétique.

Quantité d'aliment pour un même apport. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Quantité d'aliment pour un même apport. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Sans surprise, il faut apporter plus de l’aliment qui contient le moins d’énergie au kg à savoir l’Open et nettement moins de l’aliment plus énergétique : on se sert généralement une grosse assiette de salade alors qu’on prend une part nettement moins volumineuse de galette des rois, pour prendre un plat de saison.

Donc si je veux que mon cheval reçoive le même apport, ne prenne pas de poids mais n’en perde pas non plus, il va falloir que j’apporte plus d’Open que d’Énergie. Si je reviens à mon problème de base, donc lui donner le moins d’amidon possible, il faut que je calcule la quantité d’amidon qu’il va manger dans chaque situation et qui est le produit de la quantité que je dois lui donner par la teneur en amidon de l’aliment en question.

Voilà ce que cela donne :

Apport en amidon de 3 aliments comparés. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Apport en amidon de 3 aliments comparés. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Comme vous le constatez-vous-mêmes, le fait que l’Open soit un aliment assez faiblement énergétique ce qui m’oblige à en donner plus, fait que même avec un taux d’amidon faible, j’ai tout de même une quantité d’amidon apportée relativement importante.

Par contre, certes l’Énergie est plus riche en amidon au kg, mais comme j’en donne nettement moins pour obtenir le même résultat, au final j’aurais donné moins d’amidon avec ce produit qu’avec l’Open.

Le Floc lui a une teneur en amidon élevée, et est moyennement énergétique. Donc de façon logique, la quantité d’amidon apportée sera élevé dans son cas.

Donc si on classe les aliments en fonction de la quantité d’amidon que je vais donner à mon cheval on arrive à un classement différent du précédent :

  1. Énergie
  2. Open
  3. Floc

C’est donc dans notre cas l’Énergie qui est le meilleur choix.

Cette situation est encore plus marquée avec les compléments minéraux vitaminés, qui sont des produits dont on donne entre 30 et 150 g par jour généralement. Souvent on voit des personnes qui par crainte refusent un CMV parce qu’il y a des céréales comme support, simplement pour lui donner bon goût et le faire bien accepter du cheval.

Supposons que cette personne ait un des aliments les plus pauvres du marché à 5 % d’amidon dont elle donne 1 kg par jour. Elle apportera de cette manière 1 x 0,05 = 50 g d’amidon ce qui est vraiment très très peu.

Si elle donne un CMV à 30 % d’amidon, donc un produit riche en amidon à raison de 50 g par jour. Elle va donner 50 g x 0.3 = 15 g d’amidon par jour. Ce qui est encore moins.

Et clairement, quelle que soit la pathologie, 15 g d’amidon sur une ingestion de l’ordre de 12 kg par jour, cela correspond à 0.1 % d’amidon dans la ration totale.

Autant vous dire qu’on s’en fout royalement !

Catherine Kaeffer

Découvrez Je comprends l'étiquette de l'aliment de mon cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance