Education, dressage : une mélodie pour un cheval aveugle

Publié le par Anne ANTA. Editions Alpha et Omega

Je suis à ses côtés et je fredonne un air. La ponette continue de brouter quand un bruit la fait sursauter. D'un violent coup de tête, elle m'expédie au loin. Le silence tombe et elle s'immobilise, le sabot en l'air. Je me relève et reprend cette mélodie qu'elle connaît maintenant par cœur. Elle souffle, je suis là, tout va bien, je chante. Je la caresse d'une main ferme sur l'encolure, lui souffle quelques mots, elle me chatouille de son nez et alors seulement elle repose son sabot.

Les théories d'éducation n'envisagent pas que le cheval puisse avoir un soucis de vision. Toutes les méthodes actuelles ont une part plus ou moins importante de postures, d'attitudes, de gestes... si bien que lorsque le cheval perd la vue, nous perdons nos capacités d'échange.

Pourtant, les chevaux sont capables de s'adapter et de développer d'autres formes de communication tout aussi efficaces, mais pour cela il faudra que l'humain change également ses habitudes.

Une relation avec un cheval aveugle ou malvoyant est une relation qui se fredonne, qui se chante. Une voix douce et d'un volume constant est un bon moyen pour le cheval de connaître la position de l'humain. C'est aussi un fabuleux moyen de savoir son état d'esprit ou ses émotions. La voix véhicule tant d'énergie et de sens si on accepte de la laisser libre qu'elle remplace rapidement ce corps qui est devenu invisible.

Une relation avec un cheval aveugle, c'est aussi une relation de contact étroit, franc et doux à la fois. Il ne peut pas y avoir de notion de bulle ou de respect des distances. Il n'est pas envisageable qu'un contact désagréable puisse avoir lieu lors d'une conversation avec un cheval aveugle. La main est un moyen de communication, de transmission, d'indication... et tout cela ne peut se faire qu'au contact du cheval aveugle. Oubliez les gestes vifs et les pressions qui ne fonctionnent pas et apprenez au cheval à suivre une main, en lui demandant de mettre son nez dessus et de garder le contact.

Tous les animaux aveugles ou malvoyants que j'ai rencontré ne supportaient pas qu'on touche à leur tête sans les prévenir. En effet, c'est une zone très sensible qu'ils protègent et tout contact leur fait peur au point de les rendre agressifs. Un cheval aveugle s'aborde de côté au niveau du garrot.

Autant que possible, on laisse au cheval aveugle l'initiative du contact. Mais quand celui-ci est établi, on garde toujours une main en contact avec le cheval pour lui rappeler notre présence et lui montrer notre trajet ou nos intentions. La deuxième main se pose sur la première et glisse pour être à côté puis aller vers l'endroit souhaité en caressant le cheval.

La douceur dans les relations, ou les contacts, doit faire l'objet d'un travail plus régulier avec un cheval aveugle ou malvoyant, d'autant que les quiproquos équins font qu'il est parfois maltraité par ses congénères.

Vous connaissez un cheval aveugle ou malvoyant ? Apprenez un air de musique classique, sélectionnez des mélodies douces et qui vous apaisent, fredonnez à ses côtés, vous le verrez se détendre et vous écouter. Il saura que vous êtes là et qu'il peut enfin se laisser aller.

Anne ANTA

Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Accéder à la boutique en ligne" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Illustration poney aveugle. Tous droits réservés à Techniques d'élevage.

Illustration poney aveugle. Tous droits réservés à Techniques d'élevage.