Nos amies, les levures pour l'alimentation du cheval

Publié le par François Kaeffer. Editions Alpha et Omega

A part la fabrication, ô combien appréciée, de la bière, les levures du genre Saccharomyces sont utilisées dans 2 cas bien distincts dans l’alimentation équine :

  • Les levures mortes
  • Les levures vivantes

La différence entre ces deux types de produits est essentielle mais les étiquettes, toujours très prolixes sur les bénéfices de l'utilisation du produit, sont souvent moins disertes sur le caractère mort ou vivant des Saccharomyces présents. Il est même sur certains produits impossible de se faire une opinion sur cette question. 

Nous allons d’abord aller sur l’utilisation en probiotique, donc des levures vivantes.

Son métabolisme est lié aux sucres du fait de sa voie glycolytique, principale source d‘énergie et aussi dans le tube digestif, il est anaérobie (sans oxygène) et cela a des répercussions :

  • Le métabolisme énergétique de ces levures est dépendant de la disponibilité des sucres. Or dans l’alimentation d’un cheval, nous avons de l’amidon, de la cellulose et des fructanes en grande majorité. L’amidon et les fructanes sont les deux formes de polyoses digérables par ces levures mais pas la cellulose.
     
  • La voie sans oxygène produit 8 fois moins d’énergie qu’en présence d’oxygène et engendre finalement une croissance 10 fois moins importante. Ce n’est d’ailleurs pas plus mal du fait de la production d’éthanol de ces levures…

Finalement, nous pouvons en arriver à l’idée que l’utilisation en probiotique est efficace comme « bouche-trou » mais Saccharomyces ne peut aider à la digestion de ration à plus de 80 % de fourrage. De plus, il faut considérer que la croissance est limitée par une présence de sucres métabolisables assez faible et l’absence d‘oxygène du système digestif.

Pour l’utilisation en levures mortes, il est, bien sûr, évident que nous ne pouvons nous en servir pour récupérer une flore bactérienne mais cela apporte surtout des vitamines et un apport en qualité protéique. À part cela, l’utilisation reste limitée.

François Kaeffer

Découvrez le poster sur La flore digestive intestinale du cheval réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval en colique. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés

Cheval en colique. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés