Utiliser un mélange regain + paille pour les chevaux

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Nous avons vu dans un précédent article que le regain était un produit pauvre en fibres et riche en protéines ce qui lui a valu sa mauvaise réputation dans le milieu équestre.

Mais il est cependant possible de l’utiliser en le coupant avec de la paille et en jouant sur le rapport Regain / Paille pour s’adapter à sa situation particulière.

J’ai calculé les caractéristiques de 3 mélanges de proportions variées pour 3 critères : UFC (énergie) ; MADC (protéines) ; Cellulose (fibres)

Comparaison de mélanges regain + paille à un foin de référence. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Comparaison de mélanges regain + paille à un foin de référence. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Pour les chevaux à forts besoins, comme les poulinières en lactation, ou les jeunes chevaux, il est possible d’utiliser le regain à condition de compenser l’apport plus important de protéines en modifiant le reste de la ration et en veillant à ce que la part de fibres totales reste raisonnable.

Pour les poulinières en lactation, elles digèrent bien la cellulose et en général ont une ration conséquente. L’utilisation d’un regain pur peut être possible à condition de revoir complétement l’aliment qu’on met derrière. Sinon, on opte pour 75 % de regain.

Pour les chevaux ayant des soucis dentaires, le regain peut être en remplacement partiel du foin car il est souvent plus souple, moins piquant qu’un premier cycle. En ce sens, comme au niveau composition, il se rapproche plus de l’herbe jeune. Là encore, il faudra que le reste de la ration soit assez pauvre en protéines pour compenser.  Pour eux, je dirais 75 % de regain si on peut corriger par ailleurs, 50 % si on ne peut pas.

Pour un cheval de loisir, l’utilisation d’un regain est nettement plus délicate. Le mélange 50/50 s’impose pour un cheval qui n’a pas de souci.

Pour les chevaux ayant besoin d’un fourrage très pauvre, certains poneys ou les ânes, on peut aller jusqu’à un mélange avec 25 % de regain et le reste de paille.

Donc l’utilisation d’un regain par les chevaux reste possible même s’il faut l’avouer, c’est nettement plus compliqué que d’avoir un foin tout de suite adapté.

Catherine Kaeffer

Découvrez Je comprends l'étiquette de l'aliment de mon cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance
MAJ Septembre 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :