Remplacer un foin par un enrubanné, quelle quantité donner ?

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

On peut être amené à remplacer un foin par un enrubanné que ce soit pour des raisons de disponibilité des produits ou parce qu'un cheval est emphysémateux. Mais combien en donner ? Plus qu'un foin ? Pareil . Moins que le foin ? Pas si simple. Techniques d'élevage fait le point.

Comment transformer une ration basée sur un foin par une ration équivalente mais avec un enrubanné est une question pratique qui peut se poser à tout propriétaire. En général, on conseille d'en donner moins. Mais ce conseil n'est pas valable dans tous les cas. Sur quels critères s'appuyer pour savoir quoi faire ? Il faut toujours se rapporter à l'herbe qui est à la base de ces deux produits. 

1. Cas où l'herbe d'origine est la même pour l'enrubanné et le foin

On a ce cas, lorsque la décision d'enrubanner a été prise par exemple pour des raisons de facilité de stockage, parce que les bâtiments ne sont pas assez importants. Dans ce cas, l'herbe est souvent coupée au même stade pour l'enrubanné qu'elle ne l'aurait été si on avait fait un foin. Autrement dit dans le cas des chevaux, c'est une coupe tardive en saison chaude sur une herbe largement épiée. 

Si on a la même herbe en foin et en enrubanné, logiquement, il faut donner plus d'enrubanné que de foin en poids brut parce que l'enrubanné étant à 60 % de matière sèche et le foin à 90 %, Il y a plus d'eau dans l'enrubanné que dans le foin.

Donc en gros l'équivalence sera 1 kg de foin à 90 % de matière séche = 900 g de matière sèche = 1,5 kg d'enrubanné. 

Ce raisonnement est valable pour les enrubannés qui sont récoltés à un moment où on aurait pu récolter un foin. Dans ce cas de figure, la seule différence entre ces produits est leur plus ou moins grande teneur en eau. 

2. Cas de l'enrubanné réalisé tôt en saison

Le hic est que l'enrubanné est un fourrage récolté, souvent, dans le courant du mois de mai peu avant l'épiaison, lorsque le sol est trop froid pour faire du foin ou quand la plage climatique n'excède pas 4 jours de beau temps. Autrement dit on a là une herbe bien plus jeune que pour un foin classique pour les chevaux. Dans ce cas, elle est aussi moins riche en fibres et beaucoup plus nutritive. 

On en met moins car certes le produit contient plus d'eau mais sa composition est surtout très différente de celle d'un foin chevaux classique et notamment il a une teneur en fibres beaucoup moins élevée et une teneur en protéines plus importante ce qui peut poser souci à certains chevaux. 

Dans ce cas de figure, ces produits sont très différents parce que l'herbe qui a servi à les faire l'est aussi. Le remplacement de l'un par l'autre ne peut plus se faire simplement en adaptant les quantités mais nécessite de corriger s'il y a lieu l'ensemble des nutritiments y compris les minéraux. 

Catherine Kaeffer

Vous avez aimé cet article ? Saviez-vous que notre équipe réalise des livres et des guides pour les professionnels et les particuliers du monde du cheval ?

Découvrez La flore, clé du bien-être de mon cheval et notre poster récapitulatif La flore digestive intestinale du cheval réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

Techniques d'élevage,
la garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance,
jusque dans votre poche !

MAJ mai 2022

Round d'enrubanné. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Round d'enrubanné. Techniques d'élevage (R) Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :