Bactéries, gaz et coliques chez le cheval : un trio détonnant (2)

Publié le par Catherine, Francois et Anne

 

Nous avons vu dans un précédent article le mécanisme du tympanisme.

 

Après cette petite mise en joie, une question se pose : est-ce dû à une surproduction de gaz ou à un changement de composition des gaz produits ? Les masses volumiques de ces gaz peuvent donner une éventuelle réponse :

 

Molécules gazeuses

Masse volumique du gaz

CH4

0,55

CO2

1,53

CO

0,97

SH2

1.19

H2

0,07

 

Comme on peut le constater une production anormale de CH4 et de H2 pourrait expliquer cette prise de volume.

 

Le dioxyde de carbone est en grande partie récupéré par le cheval avec pour conséquence une acidose dans le cas d’un tympanisme et lors de l’accumulation du CO2 dans la lumière intestinale, il peut y avoir production de CO qui est un toxique puissant touchant l’hémoglobine.

 

Il a été constaté dans certaines situations que la production d’hydrogène dépasse les capacités métaboliques des bactéries méthanogènes. Or sa masse volumique induit une rapide prise de volume et donc c’est un risque d’autant plus important d’avoir des complications rapides.

 

Cela peut arriver avec certains prébiotiques utilisés chez l’Homme comme le lactulose qui passe métaboliquement par une production anormale de H2 et de CH4 dans un premier temps.

 

Mais quelle est la différence fondamentale entre la fermentation de l’amidon des céréales et celle la cellulose du fourrage ? Car au final, c’est les mêmes molécules de base, non ?

 

En effet, cependant :

 

  • Les sucres contenus dans les céréales, dans la mesure où ils arrivent au gros intestin sont rapides à fermenter et donc la production de gaz est à la fois plus rapide et plus concentrée.

 

  • La cellulose avec sa dégradation plus lente engendre une production de gaz suffisamment lente pour éviter que les bactéries méthanogènes soient dépassées par les événements et laissent une forte proportion de H2 dans le tube digestif.

 

Cette étape est un préliminaire aux prébiotiques disaccharidiques que nous aborderons une prochaine fois.

 

Bonne journée.

François Kaeffer

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

Les caractéristiques des différents aliments influent sur la nature et la quantité de gaz produit. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Les caractéristiques des différents aliments influent sur la nature et la quantité de gaz produit. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.