Finir le round pour ne pas gaspiller…

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Décidemment, cette jument-là était une ch… ! Alors que tous les autres chevaux consommaient le round de foin qui avait été mis en place quelques jours auparavant, elle avait jeté son dévolu sur les petits restes du round précédent au point de baisser les oreilles si un autre voulait manger SON foin. Pas moyen de la faire décaniller. Elle montait littéralement la garde.

Les deux rounds étaient corrects, sans souci particulier. Peut-être était-ce simplement que le nouveau round n’avait pas le même goût que l’ancien et que la jument faisait la fine bouche ?

Mais en quelques jours, la jument avait terminé tous les petits restes du round précédent, il allait bien falloir qu’elle se résigne à manger du nouveau lot de foin. De toutes façons, elle n’avait pas le choix.

La jument a préféré jeûner.

Certes, les autres chevaux n’étaient pas très enthousiastes mais ils le mangeaient.

« Quand elle aura faim, elle en mangera. Ici, on n’aime ni le gaspillage ni les chevaux difficiles. »

La propriétaire connaissait bien sa jument. Certes, elle était d’un naturel prudent voire carrément méfiant. Une jument d’âge qui avait vécu des bonnes expériences et des nettement moins faciles. Elle avait toujours été un peu regardante sur la nourriture, mais elle n’avait jamais eu ce type de comportement. Alors la propriétaire inquiète de voir sa jument ne plus manger de fourrage a retrouvé un peu de l’ancien lot et préféré isoler la jument pour pouvoir lui donner.

« Tu lui a fait prendre de mauvaises habitudes. Elle est pourrie, gâtée, ta jument. »

Évidemment, être cloîtrée au lieu d’être avec les copains ne plaisait pas plus que ça à la jument mais au moins, elle s’était remis à manger normalement.

Lorsque le round fut terminé, la propriétaire fit l’essai de remettre la jument avec les autres. La jument se comporta tout à fait normalement et mangea le foin comme par le passé.

Quelques jours plus tard, tous les chevaux ont commencé à montrer des signes de coliques et de mal-être. Le vétérinaire consulté émis l’hypothèse d’une intoxication et constata des troubles hépatiques.

Enfin tous, sauf la jument qui avait refusé de manger le foin.

Comme la totalité du round avait été consommée, la science des hommes ne put pas mettre un nom sur la cause des problèmes des chevaux, mais la jument sans mettre un nom dessus, avait flairé le danger.

Catherine Kaeffer

Découvrez nos témoignages pour mieux comprendre les chevaux : A la rencontre des chevaux : raconte-moi leurs histoires !  réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Accéder à la boutique en ligne" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Round dans un pré. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés

Round dans un pré. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés