La Vesce va mal aux équidés

Publié le par François Kaeffer. Editions Alpha et Omega

La seconde de nos graines toxiques correspond à celle de la Vesce, une plante faisant aussi partie des Fabacées appelée Vicia sativa.

La graine contient des hétérosides cyanogénétiques dont les principaux sont β-cyanolanine, vicine et convicine. La β-cyanolanine est une asparagine (un acide aminé) couplée avec une molécule de cyanure ce qui donne les propriétés neurotoxiques puisque cette molécule est susceptible, de par sa structure, de passer la barrière encéphalique et atteindre le cerveau.

Les deux autres molécules libèrent la divicine et l’isouramil, les principaux facteurs de déclenchement de crises de favisme (déficit en G6PD, une enzyme particulièrement importante pour la production énergétique d’énergie par les globules rouges) chez les individus sensibles.

L’ensemble de ces molécules peuvent libérer dans le tractus digestif (en particulier sous l’action de la flore digestive donc tout dépend du lieu d’absorption) du cyanure sous l’action de la β-glucuronidase. Ce dernier fait partie des toxiques violents à certaines doses mais il s’accumule mal.

L’intoxication est très rare chez le cheval et s’effectue via un foin contaminé. De plus, il est encore plus rare d’avoir affaire à une intoxication aigüe, ce qui est une bonne nouvelle, mais les intoxications sont chroniques avec une prise sur 8 jours.

En intoxication aigüe, le cyanure est redoutable avec un blocage de l’approvisionnement en oxygène des cellules de par son impact sur le fer de l’hémoglobine et sur la chaîne respiratoire de la mitochondrie. Une mort extrêmement rapide.

Les symptômes d’une intoxication chronique par la vesce sont plus subtils :

  • Séries de constipation entrecoupées de diarrhée.
  • Muqueuses de couleur jaune désignées comme subictériques.
  • Des états de somnolence et d’immobilité.
  • Des paralysies locales qui peuvent rester des mois.

A noter que la vesce se voit octroyer un acide aminé toxique tout comme la gesse. Cependant, c’est la β-cyanolanine qui peut donner cette idée mais on ne peut donner cette appellation à cette molécule qui ne fait que libérer le cyanure au mauvais endroit.

François Kaeffer

Découvrez le poster sur Les grandes voies métaboliques réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utilisez l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre boutique en ligne.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Foin et paille. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés

Foin et paille. Techniques d'élevage (R). Tous droits réservés